Les clients de Dell plébiscitent Linux et OpenOffice

Par 26 février 2007
Mots-clés : Smart city

Les logiciels estampillés Microsoft et vendus avec les ordinateurs Dell auraient-ils du plomb dans l'aile? Afin de recueillir les attentes et les désirs de ses clients, le constructeur américain...

Les logiciels estampillés Microsoft et vendus avec les ordinateurs Dell auraient-ils du plomb dans l'aile? Afin de recueillir les attentes et les désirs de ses clients, le constructeur américain a en effet ouvert le 16 février dernier un blog baptisé Dell Idea Storm. Les visiteurs et consommateurs ont ainsi été invités à donner leur avis sur Dell et sur ses produits tout en introduisant de nouvelles propositions.
 
Et une de ces propositions a justement rencontré un succès inattendu. Les internautes ont en effet fortement plébiscité l'idée de voir installé sur les PC Dell le système d'exploitation libre Linux à la place de celui de la firme de Redmond. Cette proposition a remporté à l'heure actuelle plus de 83 000 votes.
 
Et les doléances des consommateurs ne s'arrêtent pas là. Les participants au blog ont également suggéré que Dell pourrait intégrer à ses PC la suite bureautique gratuite et libre OpenOffice à la place de la suite Office de Microsoft. Cette proposition a provoqué l'assentiment de plus de 53 500 internautes.
 
En troisième position arrive l'idée de ne plus avoir, à l'achat de son ordinateur, de logiciels non sollicités pré-installés (40 000 votes). La proposition de naviguer sur Internet en passant par Firefox et non plus par Internet Explorer (34 700 votes) a également remporté un grand succès. La suprématie de Microsoft, tant du côté des systèmes d'exploitation que des logiciels, ne semble donc pas satisfaire tous les internautes...
 
Ces propositions ne sont pour l'instant qu'à l'état d'ébauche, mais elles ont toutefois retenu l'attention des dirigeants de Dell: "Ce n'est pas parce qu'une idée est numéro un ou numéro deux que cela veut dire que Dell la mettra en application, mais elle recevra le plus haut degré d'attention", a déclaré la porte-parole de Dell, Caroline Dietz.
 
Mais si ces idées continuent de soulever l'enthousiasme des consommateurs, pourquoi ne serait-il pas possible que le constructeur américain ne finisse pas par se détourner de Microsoft pour finalement faire le choix de l'open source? En outre, Dell a déjà conclu il y a quelques années un partenariat avec l'éditeur Red Hat pour installer Linux sur ses serveurs.
 

(Atelier groupe BNP Paribas – 26/02/2007)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas