Le cloud sur mobile prisé des consommateurs

Par 12 septembre 2011 2 commentaires
homme entouré d'icônes

Les fonctions de l'informatique dans les nuages permettent d'envisager une croissance extrêmement rapide de ce marché sur le téléphone. A charge pour ls entreprises de parvenir à saisir cette opportunité.

Le marché du cloud sur mobile va croître de manière conséquente d'ici 2016, affirme Juniper Research, qui souligne les opportunités nombreuses s'offrant aux acteurs du secteur. D'après l'étude publiée par le groupe, il semblerait en effet que le marché, qui représente actuellement 2,6 milliards de dollars par an, soit susceptible d'atteindre les 39 milliards en 2016. Cette augmentation représenterait une croissance de 72% par an pendant 5 ans, et serait favorisée par l'attrait des consommateurs pour les contenus partageables en ligne (données, vidéos...).

Le cloud répond à une demande majeure de la part des consommateurs

Pour justifier ses propos, Juniper Research s'appuie sur les nouvelles tendances de consommation de la part des particuliers comme des entreprises. Le partage de musique et de vidéos est ainsi une fonction de plus en plus prisée. D’un point de vue plus professionnel, le fait de pouvoir accéder à ses données personnelles quel que soit l’endroit où l’on se situe est devenu essentiel. Dans les deux cas, le cloud computing représente une solution optimale: il s'agit d'un service qui s'adapte à la demande, qui est extrêmement flexible, et qui est accessible à partir de n'importe quel point d'accès Internet.

Des marchés propices à cet accroissement

Soulignons de plus qu'avec l'essor attendu du marché des technologies portables (tablettes, Smartphones...), les interfaces avec les services cloud vont se multiplier, et l'accessibilité de ce dernier ne fera que s'accroître. D'où une croissance logiquement favorisée. Notons que l'essentiel de l’accroissement attendu proviendra de trois régions: Amérique du Nord, Europe, et Asie du sud. Soit, logiquement, les régions où l'emploi des technologies portables est d'ores et déjà en voie de généralisation. Reste aux entreprises à prendre conscience de l'enjeu que représente le cloud, et à mettre en action des stratégies d'intégration spécifiques à leurs secteurs et à leurs modes de fonctionnement.

Haut de page

2 Commentaires

C'est sûr le Cloud permet l'ultra portabilité. A quand un espace de stockage illimité de nos données personnelles en ligne ? Avec la HD video et photo notamment, nos fichiers prennent de + en + d'espace et deviennent difficiles à sauvegarder ou à partager.

slyos.com

Soumis par SlyOS (non vérifié) - le 12 septembre 2011 à 18h59

Quand c'est l'entreprise qui crée son propre cloud... bien sûr. Mais dans le cas contraire, ou pour les particuliers, sommes-nous prêts à confier la totalité de nos données à un prestataire extérieur, souvent localisé en dehors de nos juridictions ?
Quels recours quant à la perte de confidentialité de ces données (piratage, voire exploitation commerciale) ?
Quels recours quant à la perte des données elles-mêmes ?
...
Je trouve que nous allons un peu vite dans le sens de nous rendre totalement dépendants des grands acteurs du cloud...

Soumis par Eric M. (non vérifié) - le 19 septembre 2011 à 09h56

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas