Cloud et mobile profitent de l'engouement pour le télétravail

Par 18 mars 2011
plusieurs équipements téchnologiques

Au Etats-Unis, le travail à domicile ou en situation de mobilité poursuit sa croissance. Un fait qui conduit les ménages concernés à s'équiper de plus en plus en solutions et produits high-tech.

D’ici à 2015, le nombre de foyers dont au moins l’un des occupants travaille depuis son domicile devrait atteindre les deux millions aux Etats-Unis, explique IDC dans une étude. En seulement quatre ans, vingt sept millions de personnes n’auront pas des horaires de bureaux conventionnels, c'est-à-dire que leur emploi du temps sera plus flexible. D’après le cabinet, cette tendance dope aussi du coup certains secteurs technologiques. Ainsi, les trois quarts des personnes qui travaillent de chez elles utiliseront d’ici à 2015 des solutions externalisées, notamment grâce au cloud computing.

Dépenser plus dans la technologie

Le smartphone n’est également pas en reste, puisqu’il est devenu un outil essentiel pour rester en contact via la voix et surtout les e-mails avec l’employeur. Comme le souligne le directeur de la recherche de IDC, Justin Jaffe, "les foyers dont au moins l’une des personnes travaille de chez elle dépensent beaucoup plus en nouvelles technologies que les foyers traditionnels". A savoir aussi que si les ventes d’imprimantes continueront de baisser au profit des imprimantes multifonctions, le nombre d’ordinateurs fixes et portables vendus devrait encore continuer d’augmenter. Le rapport prédit en effet une hausse annuelle de 5,5 % des ventes de PC portables.

Des créations d’emplois

Selon IDC, cela améliorera de façon significative la productivité des employés. A noter que Regus soulignait récemment, dans la même veine, que désormais 85 % des entreprises américaines proposent à leurs salariés de travailler de manière géographiquement flexible. Enfin, en seulement quatre ans, la sortie de la crise aux Etats-Unis devrait créer près de 180 000 emplois de télétravailleurs chaque année. Cela conduit les Américains à retrouver le chemin de l’investissement dans les équipements de dernières générations, notamment les ordinateurs portables, les smartphones et l’accès au réseau Wi-Fi haut débit.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas