Le CNES ouvre ses archives en ligne sur les Ovnis

Par 26 mars 2007
Mots-clés : Amérique du Nord

Nombreux sont les ufologues qui traquent toute manifestation sur Terre de phénomènes aérospatiaux non identifiés depuis le pseudo crash d'un Ovni (Objet volant non identifié) à Roswell, au Nouveau-Mexique, en juillet 1947. Même le CNES...

Nombreux sont les ufologues qui traquent toute manifestation sur Terre de phénomènes aérospatiaux non identifiés depuis le pseudo crash d'un Ovni (Objet volant non identifié) à Roswell, au Nouveau-Mexique, en juillet 1947. Même le CNES (Centre national d'études spatiales) possède son propre département chargé de collecter toutes les données ayant trait à ce genre de manifestation: le Geipan (Groupe d'études et d'informations sur les phénomènes aérospatiaux non identifiés).

Le CNES a aujourd'hui décidé de mettre progressivement en ligne les archives de cette cellule sur un site dédié, accessible à n'importe quel internaute, et ce, gratuitement. Près de 400 dossiers, soit environ 100 000 pages, constitués depuis les années 50, sont actuellement disponibles, en tout cas, quand le site n'est pas saturé. Ils regroupent les procès-verbaux de gendarmes chargés de recueillir les témoignages. Le site présente également des vidéos, des photos, ainsi que les résultats des enquêtes menées.
 
Les internautes ont ainsi la possibilité de naviguer sur le site en choisissant une région, un département ou en tapant un mot-clé. Les résultats trouvés sont alors classés dans quatre catégories: A, pour les cas élucidés et démontrés, B, pour les explications probables mais sans preuve formelle, C, pour les cas non identifiables faute de données, et D, pour les phénomènes qui demeurent inexpliqués.
 
Le CNES a par ailleurs annoncé que, d'ici la fin de cette année, 1 600 dossiers devraient être mis en ligne.
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 26/03/2007)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas