Le CNRS, l'Inra, l'Inria et l'Inserm pour des archives scientifiques en libre accès

Par 29 mars 2005
Mots-clés : Smart city, Europe

''L'accès à l'information scientifique est un enjeu vital pour le chercheur et pour la société dans son ensemble''. En effet, il est désormais acquis que les communications faites par les...

"L'accès à l'information scientifique est un enjeu vital pour le chercheur et pour la société dans son ensemble". En effet, il est désormais acquis que les communications faites par les scientifiques sur leurs travaux peuvent faire avancer la recherche d'autres équipes et c'est sur la base de leurs publications que leur travail sera évalué et financé.

Partant de ce postulat de base, les principaux centres de recherche scientifiques français ont décidé de faire avancer le libre accès à l'information scientifique et technique. Le 1er mars, à Southampton, ils ont présenté face à la communauté internationale leur politique en faveur de ce libre accès, profitant des dernières avancées de l'électronique.

Le CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique), l'Inserm (Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale), l'Inra (Institut National de la Recherché Agronomique) et l'Inria (Institut National de Recherche en Informatique et en Automatique) ont proposé de développer des archives ouvertes, permettant aux chercheurs de déposer leurs publications et également selon les établissements, l'ensemble de leurs travaux (communications, données brutes, brevets, etc.). Ceux-ci entreraient dans des banques de dépôts techniquement interopérables entre elles et seraient consultables gratuitement aux chercheurs mais aussi à l'ensemble des citoyens.

Le mouvement entériné ici par les centres de recherche français s'inscrit dans un contexte international qui va vers un archivage complet des publications scientifiques. En Angleterre, le rapport du Parlement (The UK House of Commons Science & Technology) du 20 juillet 2004 a recommandé que tous les établissements d'enseignement supérieurs du Royaume-Uni mettent en place des archives institutionnelles pour conserver les résultats publiés et les rendre consultables en ligne gratuitement.

(Atelier groupe BNP Paribas - 29/03/2005)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas