Le code-barre intègre le suivi de la température

Par 19 juin 2008 1 commentaire
Mots-clés : Smart city

Pop! Technology a conçu des codes-barres enregistrant des informations de température, lisibles par un lecteur standard. Les applications concernent essentiellement l'alimentaire et le médical.

Pas besoin de puces RFID ou de 2D pour rendre le code à barres intelligent. Il sait dire à la caisse du supermarché si le client a pris une bouteille en rayon ou dans un réfrigérateur, ou si la chaîne du froid a été rompue pour un produit réfrigéré. Comment ce dispositif de codage, qui ne transcrit habituellement qu’une nomenclature peut-il véhiculer ce type d’information ? Tout est basé sur quelques chiffres rajoutés en fin de code, avec une encre thermo chromique : les barres changent de manière temporaire ou définitive lorsque la température atteint certains seuils prédéfinis. Ce principe est à la base de l’offre de Pop! Technology, petite entreprise américaine dont la solution est déjà exploitée par des centaines de marques, et qui vient de confier à la société de conseil Growthink la mission de lever pour son compte 2 millions de dollars de capital risque.
Connaître la température de l'objet au moment où le code est scanné
On connaît déjà les étiquettes spécialisées, comme la "puce fraîcheur" apposée sur l’emballage des denrées périssables, avec son centre qui fonce au fil du temps. L’approche de Pop! Technology diffère foncièrement puisque la lecture de l’information est automatisée, et ce par le biais d’un outil déjà en place : le lecteur de code-barres. L’offre aPC (active Product Code) de la société véhicule une information réversible, et est principalement destinée aux ventes de boissons en magasin. Savoir, à la caisse, si une bouteille vient d’une étagère ou d’un réfrigérateur peut servir à la gestion du réapprovisionnement ou de la mise en rayon, ou encore à l’étude des habitudes des clients. D’autres usages sont bien sûr possibles. "Nous avons signé un contrat portant sur des dispositifs médicaux", note Jon Cameron, PDG de Pop! Technology. La précision de température peut descendre au niveau du degré Fahrenheit, soit moins d’un degré Celsius.
S'assurer qu'un seuil n'a jamais été franchi
L’offre sPC (safety Product Code) vérifie si un produit, typiquement une denrée périssable, a été correctement manipulé. On pourra effectuer des contrôles tout au long de la chaîne d’approvisionnement pour vérifier que la chaîne du froid n’a été brisée à aucun moment. 'Toutes nos offres peuvent être utilisées au niveau des produits unitaires, des caisses, des palettes ou des containers', précise Jon Cameron. Par ailleurs, les solutions de Pop! Technology ne nécessitent aucune adaptation du lecteur de codes-barres ou du logiciel associé. 'Le seul changement se situe au niveau du processus d’impression, et nous licencions l’exploitation de nos brevets'', indique Jon Cameron. La tarification est basée sur le nombre d’unités produites. Le coût se situe entre 0,01 et 0,04 dollars par code-barre. Au niveau du délai de mise en œuvre, il faut compter cinq semaines pour une solution aPC et trois mois pour une solution sPC, d’après Pop! Technology.

Haut de page

1 Commentaire

interessant.

Soumis par AF (non vérifié) - le 23 juin 2008 à 17h52

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas