Cogo apporte instantanéité au crowdfunding via la diffusion de videos en direct

Par 18 février 2014
icones de donation

La startup Cogo monétise des vidéos gratuites en direct, en mobilisant des fans qui veulent soutenir des projets caritatifs sur leur plateforme de crowdfunding.

Un des obstacles majeurs à la collecte de fonds via un modèle de crowdfunding vient de la nécessité de fédérer un grand nombre de personnes pour soutenir sa cause. Les individus ayant une grande notoriété et éventuellement un fan club auront donc un avantage certain pour rassembler un grand nombre de personnes et recueillir des fonds. De plus, avec l’engouement pour les vidéos en live sur internet, ces personnes célèbres ont l’opportunité de s’adresser directement à leurs fans, en temps réel. La startup Californienne de vidéo en ligne, Cogo, aborde le crowdfunding sous un angle légèrement différent de la plupart des campagnes Kickstarter ou Indiegogo. Cogo a pour ambition d’accélérer le processus de collecte d’argent et pour cela, la startup s’est axée sur un circuit plus court : la diffusion de vidéos gratuites en direct où comédiens et autres artistes mobilisent leurs fans afin de lever des fonds pour des causes qui leur tiennent à cœur.

Mobiliser un réseau de fans à travers des vidéos en direct

Les artistes fixent une date et une heure de performance et déterminent la cause qui sera soutenue et les moyens d’incitation qui seront mis en place tel que des produits signés ou une messagerie vocale personnelle. Les fans qui regardent la vidéo peuvent accepter d’acheter des produits d’incitations ou faire directement un don pour soutenir la cause. Ils peuvent faire leur don en direct, pendant qu’ils regardent la vidéo. La plateforme a déjà accueilli de nombreux événement qui ont permis de soutenir des associations caritatives de façon fructueuse. Les comédiens Jimmy Pardo, Zach Galifianakis, Jon Hamm et Patton Oswalt ont levé 140 000 dollars en 12 heures pour Smile Train, une œuvre de charité spécialisée dans le traitement des fentes de palais pour les personnes dans le besoin. Timothy DeLaGhetto, une des personnalités les plus regardées sur Youtube et star de Wild n’Out, un spectacle américain de sketchs comiques et de séries télévisées d'improvisation, a levé 8,500 dollars en 90 minutes pour les Philippines et le World Food Programme. Le concept, lancé en 2012 sous le nom de Laffster, a tellement bien fonctionné qu’il vient d’être renommé Cogo et a étendu son périmètre. Il inclut désormais de nombreux artistes, acteurs, musiciens, athlètes et n'importe quelle personnalité avec un public fidèle de supporters et un talent qui peut être accompli en direct.

Le crowdfunding, une solution efficace pour financer des projets caritatifs

Le crowdfunding est devenu une solution efficace pour financer des projets à but caritatifs et créatifs : en 2013, ces projets ont reçus 5.1 milliards de dollars à travers différentes plateformes. De nombreuses plateformes à but caritatif ou simplement à dimension sociale voient le jour tel que Rally.org, Watsi, Benevolent, HopeMob, crowdfunder etc. Le modèle de financement rapide de Cogo permet de s’adresser à des célébrités qui n’auront pas le temps de s’impliquer dans des campagnes de plusieurs mois et permettent de financer des causes qui sont sensibles à la rapidité d’exécution tel que pour le soutient de populations après une catastrophe climatique. La donation de particulier à particulier devient une catégorie de plus en plus reconnue pour soutenir des projets caritatifs et des entreprises comme Razoo en ont fait leur ligne directrice. Cette plateforme de crowdfunding propose aux philanthropes de financer des causes qui leur tiennent à cœur en adressant leurs dons directement aux personnes concernées, en payant par exemple leur facture de médecin. Car selon l’entreprise, tous les besoins ne sont pas forcément reliés à une organisation caritative. La plateforme qui a mis en place Giving Days, une campagne de financement sur internet en 24h vient de dépasser les 200 millions de dollars collectés.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas