La collaboration au centre des préoccupations des RH

Par 24 octobre 2013 2 commentaires
RH

Devant les changements de culture imposés par le contexte socio-économique, les ressources humaines cherchent à être l'accélérateur de transition dans l'assouplissement des structures.

La collaboration, et plus largement tout les concepts collaboratifs se situeraient désormais au coeur des préoccupations, aussi bien des employés que des responsables du recrutement. En effet, à l'occasion de la matinée organisée par le cabinet de conseil Yuman sur l'évolution du rôles des RH au sein de la stratégie entrepreneuriale, on a vu apparaître un changement de paradigme dans les attentes et fonctions traditionnelles de la gestion des ressources humaines. Plus que simplement trouver le meilleur profil pour le poste, les professionnels font émerger ces enjeux de partage et complémentarité. Toutefois, cette volonté de changement exprimée par les responsables des ressources humaines se heurte souvent à une culture d'entreprise spécifique. A travers la typologie quaternaire conçue par Yuman, on peut ainsi observer les grands axes qui structurent les cultures entrepreneuriales françaises, entre technicité, compétitivité, innovation et valeurs familiales, Laurent Saussereau, Président de Yuman incite à diversifier la gestion humaine tout en épousant de l'intérieur la culture existante. Gymnastique difficile qui s'incarne dans un concept, "Aujourd'hui, nous sommes dans l'articulation du je-nous".

Impulser le changement depuis l'intérieur

Ces constats ne sont cependant pas apparus ex nihilo et reposent sur les études de satisfaction opérées auprès des professionnels. Yuman présente ainsi une étude menée par Michael Page qui vient consolider cette approche. 93% des entreprises en 2013 déclarent vouloir concentrer leurs efforts sur la rétention des talents, de même une étude menée par le CSA montre que 53% d'entre elles souhaitent transformer depuis la base leur organisation, et 60% des informations utiles à une entreprises ne seraient pas capitalisées. Ces chiffres couperets dessinent une réalité qui semble faire écho auprès des professionnels, celle de la perte de productivité due au cloisonnement trop important des secteurs de travail. Devant la rapidité de l'évolution structurelle du travail, ces barrières érigées entre services impactent la capacité de réactivité des entreprises. C'est d'ailleurs un des enjeux principaux soulevés par les professionnels durant cette matinée, à savoir le besoin d'agilité. Celle-ci, que Laurent Saussereau définit comme "[...] la vitesse dans l'anticipation, la décision et l'exécution." permet aux RH de pouvoir exploiter la dichotomie qui les caractérise. En l'occurrence être ancrée au sein de la réalité du fonctionnement de l'entreprise tout en étant à même de se projeter afin de générer les évolutions nécessaires.

Penser le Big Data

Les chiffres avancés par ces études le montrent bien, le principal enjeu est désormais non plus tant de recruter les meilleurs que de garder ceux qui, en équipe, offrent les meilleurs résultats. C'est tout le sens de l'intelligence collective, privilégier le groupe, l'équipe performante plutôt que l'individu. Afin de pouvoir créer cette synergie au sein des équipes, Yuman met en avant l'importance des outils collaboratifs. Un réseau social intraentreprise, inefficace comme créateur de lien social entre employés, s'avère ainsi très utile comme outil de travail. Le but est ainsi, comme le définit Karima Hamadouche, de "transformer les consommateurs critiques en acteurs positifs, les ressources humaines jouent ainsi le rôle de facilitateur d'échange au sein de l'entreprise". Avant toutefois d'en arriver à mettre en place ces courants, le rôle des RH est avant tout pédagogique, niveau par niveau de réintégrer, selon les retours de cette matinée, l'humain, le social au sein du processus de travail.

 

Haut de page

2 Commentaires

Bonjour , à voir Association Ma Zone Contrôlée
Objet : Informer afin de favoriser l’échange entre les salariés des industries à risques (Nucléaire-Chimique-Pétrochimique) pour améliorer la sécurité des interventions, la sûreté des installations, pour le respect des générations futures et celui de l’environnement.

http://www.ma-zone-controlee.com/

Bonne visite
Cordialement
Webmaster MZC

Soumis par Webmaster MZC (non vérifié) - le 27 octobre 2013 à 10h01

L’enjeu de la coopération au travail, non seulement pour la santé des salariés mais aussi pour la performance de l’entreprise (productivité et qualité de ses productions) est souligné depuis plus de 20 ans par les équipes de chercheurs en psychodynamique du travail du CNAM.
On ne peut que se réjouir de ce que la « collaboration », les « concepts collaboratifs », les « outils collaboratifs », l’ « intelligence collective » etc. fassent enfin leur entrée « au centre des préoccupations des RH ».
Malheureusement, le chemin entre « préoccupation » et changement effectif reste à parcourir (ensemble) et l’on voit encore bien trop souvent l’exaltation de la performance individuelle, l’absence d’entraide et de solidarité, le manque de temps et de moyens pour « se parler », pour échanger, pour dire ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas, pour écouter ce que les collègues (et les hiérarchiques) ont à en dire, confronter les points de vue et trouver les meilleures solutions ensemble.

http://psychanalyse.cnam.fr
http://www.societatis.fr

Soumis par Marisa RIDGWAY (non vérifié) - le 02 novembre 2013 à 13h06

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas