La collaboration virtuelle doit prendre en compte les différentes personnalités

Par 22 février 2013 Laisser un commentaire
Collaboration virtuelle

Avec la montée du télé-travail, les entreprises se retrouvent face à un nouveau défi : manager des équipes virtuelles à distance.

Une étude américaine, menée par Forrester, a montré que plus en plus de salariés travailleraient à domicile. Et nombreux sont ceux qui recherchent cette flexibilité, certains étant même prêts à accepter des salaires inférieurs pour y avoir droit. En effet, une étude de Reuters a montré qu’en 2012, 34% des travailleurs américains auraient préféré travailler de chez eux si cela avait été possible. Un livre blanc de PI Worldwide a identifié les tendances qui contribuent à l’augmentation du télé-travail et met en lumière les principes clés qui aideront les managers à atteindre ses objectifs avec succès avec les équipes virtuelles.

Le home-working, frein pour les projets en équipe ?

Aux États-Unis, on estime actuellement que 20 à 30 millions de personnes travaillent de chez eux au moins une fois par semaine. Le manager se retrouve alors au centre d’un challenge de taille, celui de gérer une équipe à distance. A l’heure où l’utilisation de l’e-mail au sein des entreprises est presque devenue une institution universelle, et où les employés peuvent communiquer à distance en temps réel (utilisation d’outils comme la messagerie instantanée ou Skype), le manager peut bien entendu s’appuyer sur la technologie pour l’aider à réaliser sa tâche. Le partage de documents est lui aussi facilité grâce à Google Drive ou Dropbox. Mais travailler en équipe n’est pas inné, et le faire de manière virtuelle ne facilite pas la tâche. Il est plus difficile de construire un esprit d’équipe, de créer la confiance. Confiance, qui se révèle être un élément indispensable dans la mise en place d’équipes virtuelles. Le manager doit aussi définir clairement le rôle de chaque membre et retirer toute ambiguïté dans le procès (par exemple sur la question du temps de réponse).

Se recentrer sur les personnalités de chacun, clé du succès

Il est important pour les managers de savoir comment les personnalités de chaque membre peuvent s’adapter à chaque rôle imparti. Une étude de l’American Management Association indique que les managers du futur auront besoin de développer leur habilité à travailler dans un environnement multi-culturel. Près de 72% des répondants ont cité que la compétence clé pour un manager est de savoir collaborer avec des gens de différentes cultures. Les contributeurs individuels ayant leur propre personnalité, le manager doit comprendre comment les individus interagissent afin de faciliter le flux de travail, réduire les conflits et améliorer la synergie de groupe. Pour s’implémenter sur le marché, les entreprises doivent être prêtes à adopter et à maintenir des équipes à distance et à engager des travailleurs qui savent comment travailler ensemble avec succès dans un environnement virtuel.

Haut de page

Vos commentaires

(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Aucune balise HTML autorisée
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

En soumettant ce formulaire, vous acceptez la politique de confidentialité de Mollom.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas