Com One réduit ses pertes

Par 15 novembre 2002
Mots-clés : Digital Working, Europe

La société Com One, spécialisée dans la conception de solutions de télécommunication, a pris des mesures drastiques en janvier 2002. Au 1er semestre 2002, clos le 30 juin, a réussi à réduire ...

La société Com One, spécialisée dans la conception de solutions de télécommunication, a pris des mesures drastiques en janvier 2002. Au 1er semestre 2002, clos le 30 juin, a réussi à réduire ses pertes de 74,2 % par rapport au 1er semestre 2001 : – 0,564 million d’euros, contre – 2,186 millions d’euros. Le chiffre d’affaires atteint 9,945 millions d’euros, en baisse de 30 % par rapport au 1er semestre 2001 (14,208 millions d’euros). Ce résultat tient compte de la sortie du périmètre d’activités du département vidéo sécurité vendu au groupe Atral, représentant un chiffre d’affaires de 1,1 million d’euros pour cette période. Le résultat d’exploitation, toujours déficitaire, s’établit à – 1,843 million d’euros, contre - 2,423 millions d’euros fin juin 2001. Après l’entrée en juin 2002 à hauteur de 18,6 % dans le capital de Com du groupe Ingenico, l’équipe de direction générale a été réorganisée, avec notamment l’arrivée de Michel Sohrabi, précédemment directeur marketing international d’Ingenico, basé à Barcelone. Début 2002, l’objectif était un retour à la croissance et à l’équilibre financier. Com a concentré son investissement dans le domaine des transmissions radios numérique à haute vitesse. Une gamme complète de produits destinés au marché du mobile computing est disponible avec l’agrément Bluetooth international. Le groupe table pour 2003 sur un chiffre d’affaires en hausse d’environ 25 % par rapport à 2002. (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 15/11/2002)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas