Comcast, le câblo-opérateur qui profite du succès de l'Internet haut débit

Par 11 mars 2004

De plus en plus d'internautes américains utilisent une connexion à haut débit : 36 %, au 4ème trimestre 2004, contre 34 % au trimestre précédent sur l'ensemble du pays. Trois grandes villes...

De plus en plus d’internautes américains utilisent une connexion à haut débit : 36 %, au 4ème trimestre 2004, contre 34 % au trimestre précédent sur l’ensemble du pays. Trois grandes villes américaines battent en brèche cette moyenne, comme San Diego, qui a dépassé la barre des 50 % d’internautes connectés au haut débit, mais aussi Boston (50 %) et New-York (49 %).

Une aubaine pour les câblo-opérateurs, puisque 63 % des internautes américains préfèrent le câble à l’ADSL pour se connecter au haut débit. Un large marché, qui jusqu’à présent a plutôt bien arrangé les affaires du groupe Comcast, consacré premier fournisseur d’accès rapide par une étude de ComScore, publiée cette semaine. L’on peut considérer que Comcast tient sous sa coupe environ 19 % des abonnés au haut débit aux Etats-Unis.

A contrario, sur l’ensemble du marché de l’accès à Internet (haut débit et bas débit), Comcast ne détient que la seconde place. Le groupe demeure derrière AOL, qui bat tous les records avec 28 % de parts de marché, tandis que Comcast, avec 7 % de parts de marché, devance United Online, Microsoft et SBC, qui se partagent la troisième place du classement (6 %).

Rappelons que le 11 février dernier, Comcast lançait une offre publique d’échange sur le géant Walt Disney - pour 66 milliards de dollars - avançant l’argument qu’il disposait de capacités de distribution vidéo très importantes, sur petits écrans.

(Atelier groupe BNP Paribas –11/03/2004)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas