Commander une pizza est une activité high tech

Par 25 avril 2008

Le serveur virtuel "engagé" par Pizza Hut recherche dans sa base de données les occurrences entre plusieurs commandes afin de proposer à l'internaute des entrées et des desserts en accord avec ses goûts.

Finies les longues périodes d'indécisions entre deux pizze ou sur le choix d'un dessert. Aux Etats-Unis, le restaurateur Pizza Hut propose aux internautes de profiter des conseils d'un serveur virtuel. Celui-ci, loin de passer les plats, est capable de faire des suggestions de menu aux clients en tenant compte de leurs goûts. Le "serveur", activé par un logiciel, enregistre chaque commande de pizza. Il effectue ensuite automatiquement une recherche dans sa base de données afin de retrouver des commandes passées par des clients ayant fait un choix de pizza équivalent et ayant pris plusieurs accompagnements.
Un serveur virtuel à disposition
Ce conseiller virtuel combine ensuite l'ensemble des données dont il dispose afin de proposer à l'internaute des entrées ou des desserts susceptibles de lui plaire. Un système intéressant pour le consommateur, qui souhaite déguster autre chose que sa simple pizza mais qui reste indécis, mais également pour le restaurateur : il incite le client à consommer plus, en lui proposant des plats sur un mode ludique. Et Pizza Hut n'est pas la seule chaîne à proposer des solutions de commande très high tech. Domino's Pizza propose ainsi depuis quelques mois son Pizza Tracker, un module qui permet de suivre en temps réel la préparation de sa pizza, du moment de la commande à celui de la pose des ingrédients en passant par la cuisson et la mise en boîte.
Une pizza sur son mobile
Seul moment difficile à retracer : celui de la livraison. Les employés ne disposant pas encore de GPS, les clients ne peuvent encore savoir à quel carrefour exact se trouve le plat qu'ils s'apprêtent à déguster. Autre grande tendance, adoptée par les deux chaînes : la commande par mobile. L'option permet aux personnes qui possèdent un téléphone avec accès à Internet de passer une commande en quelques clics. Ce, en tout lieu. Donnant ainsi la possibilité d'acheter son repas dans les transports et de le voir livrer dès son retour chez soi. Ne reste plus qu'à attendre l'insertion de tags RFID dans les aliments afin de vérifier leur fraîcheur…

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas