Commentez, mais commentez couverts

Par 15 octobre 2009 1 commentaire

Je fais d’avance mes plus plates excuses à tous ceux que j’ai pu blesser, heurter voire humilier par mes propos, que ce soit dans mes articles de blog ou autres commentaires sur Facebook.
Aussi libres soit nos moyens d’expression sur la Toile, je crains désormais qu’un jour je ne sois traduit en justice pour mes propos parfois cinglants, souvent cyniques, à la limite de l’injurieux, pourraient dire certains. Quoique je pourrais prendre exemple sur nos amis Canadiens. En effet, un sondage de la compagnie TD Assurance a révélé que près d’un quart de ces derniers pense qu’ils ne peuvent être tenus responsable pour leurs commentaires en ligne. Alors que les attaques contre les bloggueurs se multiplient à la frontière américaine, et bien que près de 20 % d’entre eux (seulement ?) regrettent leurs dires, ils sont de plus en plus nombreux à chercher des moyens de se protéger contre leurs propres publications. Pour ce faire, cette société a décidé de proposer, en plus de leurs prestations habituelles, une couverture responsabilité civile pour ce qui concerne la diffamation et autres dérapages dactylographiés.  « La plupart des gens considèrent que des commentaires en ligne s'apparentent à une conversation en personne », affirme Henry Blumenthal, vice-président et souscripteur en chef chez TD Assurance, « sans du tout comprendre les risques qu'ils encourent ». Sur Internet, il semble plus difficile d’obtenir réparation, surtout lorsque le buzz prend des dimensions astronomiques. Parfois, on a beau s’excuser, le fait est qu’on n'en pense pas moins.

Haut de page

1 Commentaire

[...] This post was Twitted by AtelierNetwork [...]

Soumis par Twitted by AtelierNetwork (non vérifié) - le 16 octobre 2009 à 01h05

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas