Le commerce en ligne se porte bien aux Etats-Unis

Par 13 mai 2011
un cadis sur une touche de clavier

La vente sur le web profite d'un environnement économique morose pour tirer profit de prix plus bas que les commerçants traditionnels.

Après des baisses consécutives par rapport aux années précédentes de l'ordre de 1 à 3 pourcents du chiffre d'affaire total du commerce en ligne en 2008 et en 2009, cette année semble renouer définitivement avec la croissance du secteur aux Etats-Unis. Une étude menée par le cabinet américain comScore souligne en effet que la croissance des ventes en ligne au premier trimestre est de l'ordre de 12 % par rapport au même trimestre de l'année précédente. Les Américains ont en effet dépensé plus de 38 milliards de dollars sur Internet en quatre mois.

Des prix plus bas

"Avec la montée en flèche du prix du pétrole et du gaz et un niveau de chômage élevé, les consommateurs vont sur Internet pour tirer profit de prix plus bas" souligne le président de comScore, Gian Fulgoni. En effet, la croissance des dépenses sur le Net est deux fois supérieure à celles réalisées dans des commerces traditionnels. Le secteur est notamment tiré par la vente des jeux vidéo mais également des livres, des magazines et sans oublier le matériel informatique. Chacune de ces catégories à connu une croissance de l'ordre de 13 % ce trimestre par rapport à 2010.

Des marchants se démarquent

Le rapport souligne également que la majorité des ventes s'oriente vers quelques grands marchands. Effectivement, les vingt-cinq plus gros détaillants en ligne, représentent à eux seuls près de 70 % du chiffre d'affaire. Enfin, le marché se porte bien notamment grâce à une augmentation du nombre d'acheteurs de l'ordre de 7 %, d'une croissance d'environ 9 % du nombre de transactions par consommateurs.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas