La commission européenne en campagne pour la protection des plus jeunes internautes

Par 26 avril 2004
Mots-clés : Smart city, Europe

« Le haut-débit apporte beaucoup de bénéfices pour le grand public (…) mais nous devons aussi nous rendre compte des dangers (qu’il) représent(e) ». C’est avec cette phrase que le ministre...

« Le haut-débit apporte beaucoup de bénéfices pour le grand public (…) mais nous devons aussi nous rendre compte des dangers (qu’il) représent(e) ». C’est avec cette phrase que le ministre irlandais des communications Dermot Ahern a annoncé que lui et ses homologues européens étaient en accord avec une proposition de la commission européenne sur la sécurité d’Internet pour les enfants.

Il s’agit de consacrer 50 millions d’euros, sur cinq ans, à la lutte contre la pornographie infantile sur Internet. Selon une étude réalisée par la SAFT, une association de protection de l’enfance sur Internet, un jeune sur deux en Europe du Nord a déjà été contacté par un(e) individu(e) en vue d’une rencontre.

Le projet de la commission européenne comprend notamment la mise en place de services téléphoniques permettant à tout citoyen de signaler des contenus de messages qu’ils considèrent comme préjudiciables pour les enfants. Une action efficace selon la Commission qui a cité l’exemple espagnol d’un démantèlement de réseau pornographique infantile sur simple dénonciation d’un citoyen.

(Atelier groupe BNP Paribas - 26/04/2004)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas