La Commission européenne retarde l'union de SFR et Tele2

Par 21 mars 2007
Mots-clés : Smart city, Europe

SFR et Tele2 pourront-ils convoler un jour? SFR, qui annonçait en octobre avoir signé un accord pour acquérir les activités de téléphonie fixe et d'accès ADSL de Tele2, devra encore attendre avant d'officialiser ce rachat...

SFR et Tele2 pourront-ils convoler un jour? SFR, qui annonçait en octobre avoir signé un accord pour acquérir les activités de téléphonie fixe et d'accès ADSL de Tele2, devra encore attendre avant d'officialiser ce rachat. La Commission européenne, qui s'interroge sur les effets anticoncurrentiels d'une telle transaction sur le marché européen de la télévision payante, vient de notifier à l'opérateur suédois l'ouverture d'une enquête approfondie sur le projet.
 
La procédure, dite de phase 2, pourrait durer jusqu'à deux mois. Durant ce laps de temps, Bruxelles tâchera de vérifier si l'opération respecte les règles de la concurrence, "compte tenu", précise la Commission, "de la position très forte détenue par Vivendi [propriétaire avec Vodafone de SFR, NDLR], via sa filiale groupe Canal+, dans l'ensemble de ce secteur de la télévision payante en France". Rappelons que Canal+ vient de fusionner avec TPS pour former un nouveau bouquet satellitaire, Canal+ France.
 
Le rapprochement de SFR et de Tele2 représente-t-il réellement un danger pour les opérateurs qui proposent la télévision sur ADSL? Rien n'est moins sûr, quand on sait que l'opérateur suédois ne totalise que 350 000 clients ADSL...
 
En décembre 2006, la Commission européenne avait déjà demandé une notification du dossier, estimé incomplet. L'enquête a été prolongée de deux semaines le mois dernier.
 
Pour les intéressés, la solution devrait se résoudre rapidement. En effet, Tele2 précise que, "au cours des prochains jours, Tele2 et SFR analyseront la situation créée par la décision de la Commission européenne, dans le but de parvenir rapidement à une position commune sur la transaction envisagée".
 
Mais aucune décision définitive ne devrait être prise avant le mois d'avril, date à laquelle SFR compte lancer son offre ADSL. La société détenue par Vivendi et Vodafone ne pourra donc pas compter tout de suite sur les 300 000 clients haut débit de Tele2 pour développer plus rapidement sa propre offre.
 

(Atelier groupe BNP Paribas – 21/03/2007)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas