Les communautés en ligne renforcent les liens avec le réseau réel

Par 06 avril 2010 1 commentaire

Les réseaux sociaux prolongent les relations entretenues dans la vie quotidienne, plus qu'ils ne permettent d'atteindre des inconnus. Et s'avèrent parfois indispensables : lors des événements organisés sur la Toile.

Les communautés en ligne ne constituent pas un domaine "à part", ou "séparé" du réseau réel qu'entretient un individu avec ses clients, collègues, proches ou amis. Elles viennent au contraire renforcer les liens préexistants, selon deux chercheurs de l'université de l'Illinois. Ceux-ci expliquent que le réseau professionnel d'un individu sur Internet se fonde en fait sur une communauté bien réelle, ancrée localement. "Il y a en effet sur les communautés en ligne un noyau dur, constitué par les clients les plus proches, les collègues du bureau, la famille…etc.", confirme à L'Atelier Sami Jaber, fondateur de DNG Consulting. Et d'ajouter : "Les premières listes de contacts d'une personne qui s'inscrit sur LinkedIn ou Viadeo, par exemple, comprennent les personnes avec qui elle entretenait déjà des relations de proximité".
Les réseaux sociaux : prolongement des activités quotidiennes
D'autant que, comme l'expliquent les chercheurs américains, les réseaux sociaux - professionnels et grand public - sur la Toile sont devenus la norme. "Avec le nombre croissant de personnes inscrites sur Internet, ces communautés sont devenues le prolongement des activités quotidiennes", précise Caroline Haythornthwaite, de l'université de l'Illinois. Et cela peut parfois poser problème, pour les personnes qui sont réticentes à adopter les outils du Net. "Si elles ne rejoignent pas ces communautés en ligne, elles risquent de perdre certains contacts de leur réseau professionnel", explique le consultant. Ce, en passant notamment à côté d'événements organisés sur la Toile.
Les smartphones renforcent encore les communautés localisées
"De fait, il y a de plus en plus de séminaires sur Internet, ou de webinars (principalement utilisés pour la formation en ligne)", précise le spécialiste. Autre aspect important : selon les chercheurs, l'utilisation croissante des smartphones pour accéder à l'Internet renforce encore la prééminence des communautés géographiques localisées. "Les personnes utilisent désormais leur téléphone pour se géolocaliser, et rejoindre des communautés d'intérêt qui sont fondées sur la proximité non seulement affective mais aussi géographique", indique Lori Kendall, professeur à la faculté de l'Illinois. "Cela amplifie le même phénomène", selon le consultant. "D'ailleurs, les développeurs de réseaux sociaux prennent de plus en plus en compte cette donnée, lorsqu'ils conçoivent leur structure" conclut-il.

Haut de page

1 Commentaire

J'ai justement eu une belle preuve de cela dans les derniers jours!!

Le commencement : http://wp.me/pJFJC-6f

Fin de semaine dernière: http://ow.ly/1vChk

Soumis par Geneviève Labadie (non vérifié) - le 07 avril 2010 à 18h12

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas