Communicator de Netscape ou Explorer de Microsoft ont un concurrent, le

Par 04 mars 1998
Mots-clés : Smart city

logiciel Opera. Cherchant à créer un outil utilisable pour ceux qui possèdent un vieil ordinateur et pour les handicapés physiques pouvant naviguer sur Internet sans se servir de la souris, Jon Ste...

logiciel Opera.
Cherchant à créer un outil utilisable pour ceux qui possèdent un vieil
ordinateur et pour les handicapés physiques pouvant naviguer sur Internet
sans se servir de la souris, Jon Stephenson von Tetzchner et Geir Ivarsoy,
créent à l'automne 1995 la société Opera Software AS. Avec ses onze
employés, l'entreprise norvégienne crée le logiciel Opera 3.1. Alors que
Communicator 4 de Netcape et Explorer 4 de Microsoft dévorent les disques
durs (15 mégaoctets environ) et la mémoire vive des ordinateurs (16
mégaoctects), Opera 3.1 "tient" dans 1 mégaoctet pour être téléchargé
rapidement et en occupe moins de 2 installé sur le disque dur. En outre,
Opera rivalise largement avec ses concurrents en termes de vitesse
d'affichage des pages, lorqu'il ne les dépasse pas. Pour 35 dollars ou 220
F (110 F pour les établissement scolaires et les étudiants) Opera ouvre
les portes du cyberespace à tous ceux qui disposent d'une machine se
contentant d'une puce 386, 486 ou Pentium à faible fréquence, d'horloge et
d'un modem ne dépassant pas les 28 800 bits par seconde. Selon la société
cinq cent mille personnes ont téléchargé son navigateur. Lancée le 10
février, la nouvelle version d'Opera dispose de l'affichage de fenêtres
multiples à l'intérieur de l'écran principal, d'un choix pratique entre le
chargement ou non des images, d'un zoom sur les pages pouvant les réduire
ou les grossir, tout en fonctionnant bien sûr avec le format des documents
d'Internet. Il dispose aussi d'un système de cryptage. Les principales
faiblesses d'Opera sont son absence de compatibilité avec Java et Active X
et le courrier électronique. Pour l'instant, en effet, il ne peut
qu'envoyer des messages électroniques. Toutefois, la version 4 0, qui
devrait être commercialisée au cours du second semestre 1998, devrait
combler l'essentiel de ces lacunes, en particulier celles qui concernent
Java et le courrier électronique.
L'adresse du site de téléchargement d'Opera 3.1 :
http://www.operasoftware.com/download.html
(Le Monde - 04/03/1998)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas