Communiquer en avion n'est pas un souhait des salariés

Par 28 janvier 2008
Mots-clés : Smart city

La possibilité de téléphoner et de se connecter en vol n'est pas accueillie avec enthousiasme par les travailleurs nomades. Principale raison : la crainte d'être dérangé en permanence.

La mobilité ne doit pas empiéter sur la tranquillité. Alors que les appareils électroniques portables et les modes de connexion en situation de mobilité se multiplient, plus de la moitié des salariés qui voyagent pour leur travail ne souhaite pas particulièrement disposer de fonctions Internet et de télécommunications en vol, annonce le cabinet Orbitz for Business*. Seuls      8 % se déclarent disposés prendre un vol moins pratique ou plus cher pour disposer d'une connexion Wi-Fi pendant leur voyage. Une explication à ce constat étonnant : la volonté de ne pas être dérangé en permanence et de faire des trajets des moments de repos.
Un besoin de tranquillité
"Les avancées technologiques permettent aux voyageurs professionnels d'être plus productifs que jamais", rappelle Dean Sivley, vice-président d'Orbitz for Business. "S'ils sont nombreux à utiliser le temps de vol pour travailler, ils sont aussi beaucoup à le considérer comme un moment propice au repos. Si plusieurs techniques leur permettaient de travailler sans interruption, un grand nombre de professionnels estime qu'il serait difficile de rester par exemple près d'une personne en permanence au bout du fil pour son travail".
Des usages détournés
Ainsi, près de neuf salariés interrogés sur dix annoncent être le plus discret possible lorsqu'ils doivent avoir une conversation téléphonique dans un lieu public et avouent être dérangés par ceux qui ne respectent pas le silence. Quant à l'arrivée prochaine du Wi-Fi dans les avions, inutile de croire qu'il sera utilisé par les employés exclusivement dans un but professionnel. Près de 60 % d'entre eux annoncent d'ores et déjà qu'ils se rendront sur Internet aussi bien pour leur travail que dans un but personnel et ludique. Seuls 20 % font figure de bons élèves, et assurent qu'ils n'utiliseront le web que pour travailler.
*Etude réalisée sur 640 adultes âgés de 18 à 65 ans et ayant voyagé pour leur travail dans l'année.

Le Wi-Fi embarque officiellement sur American Airlines
Les professionnels en déplacement ne pourront plus souffler pendant leurs trajets : la compagnie aérienne American Airlines vient de mettre un terme à l'installation de solutions de connexion sans-fil dans ses avions. Le système sera déployé en 2008 dans les quinze Boieng 767-200 du groupe.
Une première annonce avait été effectuée cet été, à l'occasion de la signature du partenariat avec AirCell, qui fournira le dispositif Wi-Fi. Avant d'être mis à disposition du public, le système sera soumis à plusieurs tests rigoureux afin d'obtenir la certification de la Federal Aviation Administration (FAA).

 

L'Atelier groupe BNP Paribas

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas