Pour communiquer, les entreprises boudent encore les réseaux sociaux

Par 14 août 2009
Mots-clés : Future of Retail

Les sociétés sont encore nombreuses à négliger les plates-formes de partage et à privilégier le mail ou le référencement pour leur marketing web. Pourtant, ces sites sont un moyen de communiquer rapide et peu coûteux.

Si des marques comme Unilever lancent désormais des campagnes marketing directement sur Facebook, une grande majorité ne s'investit pas encore suffisamment sur les réseaux sociaux. Voilà ce qu'explique Emailvision dans une étude qui s'intéresse aux outils web utilisés par les entreprises pour leur communication. Résultat : la moitié des sondés se cantonne encore à des méthodes dites traditionnelles, comme le référencement et les campagnes de mail. Le problème, c'est que la masse des consommateurs se trouve désormais sur ces réseaux. Faisant de ces sites des supports de communication de choix. Pour encourager les entreprises à s'y intéresser, Emailvision a du coup dressé une liste des intérêts marketing à s'installer sur Facebook ou encore Twitter. La première : communiquer via les réseaux est un gain de temps et d’argent.
Du temps et de l’argent
Un constat confirmé par Ludovic Dubost, PDG de Xwiki.com et consultant en marketing web : "Avant on pouvait toujours se servir des blogs. Maintenant on a Twitter. C’est plus rapide, plus incisif, on va à l’essentiel, et le message se diffuse plus amplement". D'autant que de telles méthodes permettent de recourir aux salariés eux-mêmes pour diffuser l'information. "C’est une aubaine pour les plus petits groupes qui n’ont pas le budget pour faire appel à une prestation marketing extérieure. Néanmoins le résultat des retours sur investissements reste difficile à contrôler", ajoute Ludovic Dubost. Autre raison invoquée : les plates-formes sociales permettent de réaliser des campagnes sur plusieurs niveaux.
Plus proche du consommateur
Comme par exemple combiner mailing et newsletter de manière plus efficace. "L’emploi des médias sociaux ne remplace pas les techniques traditionnelles de marketing mais les renforce". Dernière chose : ces sites favorisent la propagation de l’information et les phénomènes de buzz. Une entreprise utilisant ce genre de sites cultive ainsi sa proximité avec le consommateur. Et le PDG de Xwiki de conclure : "l’utilité marketing des sites de réseau social se base sur le caractère volontaire de la communication. Ils engendrent un bon feedback et suscitent la réaction directe des consommateurs".

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas