Compaq met au point un ordinateur de poche fonctionnant avec une version allégée de Linux.

Par 17 juin 1999
Mots-clés : Smart city, Europe

Baptisé Itsy, le prototype ne prend pas plus de place qu'une carte de crédit. Équipé d'un processeur Intel StrongARM cadencé à 200 MHz, d'un écran tactile haute résolution, d'un micro, d'un haut-p...

Baptisé Itsy, le prototype ne prend pas plus de place qu'une carte de
crédit. Équipé d'un processeur Intel StrongARM cadencé à 200 MHz, d'un
écran tactile haute résolution, d'un micro, d'un haut-parleur et d'un port
de connexion infrarouge, il permet d'accéder à une messagerie électronique
et même de jouer au célèbre jeu vidéo Doom.
A priori, cet ordinateur n'est pas destiné à la vente. Selon les
déclaration d'un porte parole du constructeur à CNet, l'intention de
Compaq est simplement "d'explorer quelques idées futuristes". Du reste, 75
prototypes du même genre seraient à l'étude dans les laboratoires du
constructeur.
En revanche, la version allégée de Linux utilisée par l'Itsy ainsi que son
code source sont d'ores et déjà à la disposition gratuitement des
utilisateurs et développeurs.
(Information ZDNet France du 17/06/1999 parue dans Yahoo ! France)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas