Compaq revoit ses prévisions de ventes à la baisse.

Par 02 mars 1999

Ayant enregistré au cours du mois de janvier et début février des ventes inférieures à ses prévisions, Compaq révise en conséquence ses prévisions pour le premier trimestre de son exercice clos le...

Ayant enregistré au cours du mois de janvier et début février des ventes
inférieures à ses prévisions, Compaq révise en conséquence ses prévisions
pour le premier trimestre de son exercice clos le 31 mars prochain.
Cette baisse de la demande est plus particulièrement sensible en Amérique
du Nord et en Europe, les deux principaux marchés de Compaq.
La société précise toutefois que les ventes aux PME étaient inférieures
aux prévisions alors que celles vers les grands comptes et les
particuliers étaient en ligne avec les prévisions.

Par ailleurs, l'effectif de Digital (repris par Compaq début 1998),
implanté à Sophia-Antipolis depuis vingt ans, se réduit de plans sociaux
en plans sociaux. Alors que le centre employait environ 800 salariés au
début des années 90, ils ne seront plus que 260 dans quelques mois. En
effet, s'étant implanté début 1998 sur la technopole Sophia-Antipolis
(Alpes-Maritimes) via sa filiale Tandem, Compaq va restructurer ce site en
supprimant 155 postes. L'ex-Digital sera recentré sur les
télécommunications et Internet. Garantissant le maintien de 260 emplois
pendant deux ans, Compaq compte reclasser sur place le sureffectif en
aidant notamment à la création d'entreprises.
(Les Echos - La Tribune - 02/03/1999)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas