Comparateurs de prix : Gooster, un moteur de recherche orienté consommateurs

Par 02 avril 2004
Mots-clés : Smart city, Europe

C'est un marché prometteur que celui de la comparaison de prix sur Internet. Il y a tout juste une semaine, Yahoo annonçait le rachat de Kelkoo - le guide d'achat sur Internet le plus connu en...

C’est un marché prometteur que celui de la comparaison de prix sur Internet. Il y a tout juste une semaine, Yahoo annonçait le rachat de Kelkoo - le guide d’achat sur Internet le plus connu en Europe avec 2500 marchands partenaires et une offre de plus de trois millions de produits - pour 475 millions d’euros (voir article 26.03.2004). Bientôt, c’est Froogle, le comparateur du n°1 Google, qui débarquera en France. Enfin, le secteur a reçu l’annonce mardi du lancement de Gooster, un moteur de recherche dédié exclusivement à la recherche de produits en ligne. Doté d’une technologie de « search » propre, Gooster ambitionne de proposer la totalité de l’offre produits et services disponible sur le web francophone. Gooster (pas de commentaire sur la ressemblance avec Google…) est l’œuvre de trois entrepreneurs du web qui ont fondé Gooster sur l’observation suivante : « le marché des comparateurs est très vivace dans certains pays européens comme la Grande-Bretagne, mais beaucoup moins en France ». En effet, il n’y a que quatre ou cinq comparateurs de prix en France (dont Kelkoo, Monsieurprix, Buycentral, etc.), contre plus d’une dizaine dans les deux autres pays. Ensuite, les créateurs de Gooster sont partis d’une conception originale de leur comparateur de prix. Alors que la plupart des sites de ce segment sont aujourd’hui des vitrines à l’intention des annonceurs, Gooster propose un moteur de recherche orienté consommateurs : « Nous sommes (…) un moteur de recherche dédié au commerce électronique ». Un positionnement original, qui sous-tend que c’est la réponse la plus pertinente qui prévaudra sur la promotion de certains annonceurs au détriment des autres. Les objectifs de Gooster, sur un marché du commerce électronique en pleine expansion (5,5 millions de cyber-consommateurs en France) consistent à attirer un million de visiteurs par mois d’ici l’été, et à organiser une levée de fonds pour financer le lancement en 2004 de ses services en Angleterre et en Allemagne. (Atelier groupe BNP Paribas – 02/04/2004)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas