Les compétitions universitaires favorisent la création d'un écosystème entrepreneurial

Par 01 octobre 2012
start up

Les startup nées de compétitions universitaires auraient davantage de chances de succès que celles créées en dehors. Ce, grâce à un écosystème qui joue le rôle de catalyseur entre les jeunes pousses et les différents acteurs.

Les compétitions universitaires de business model pourraient aller au-delà du simple exercice académique ou de l'expérience éducative ? Oui à en croire un rapport analysant les onze premières années d'existence du Rice Business Plan Competition, une compétition* entrepreneuriale entre des équipes d'étudiants du monde entier. Elles favoriseraient davantage le succès pour les startup y ayant pris part que la normale. La raison ? Sans doute la création d'un écosystème robuste qui connecte les différents acteurs tels que les jeunes entreprises avec les investisseurs, les business angels, les mentors et les entrepreneurs expérimentés.

Un écosystème favorable

Parmi les 354 start-ups étudiées entre 2001 et 2011, 56% ont lancé leur entreprise après la compétition. Et 64% d'entre elles ont réussi et perdurent aujourd'hui. L'étude considère comme un succès une entreprise qui existe toujours ou une société qui a réussi une sortie comme un rachat, une acquisition ou une fusion avec une autre entreprise. Les résultats semblent être beaucoup plus élevés qu'à l'accoutumée. En effet, le taux d'échec d'une startup est supérieur à 80% dans les cinq premières années suivant son lancement, et le taux de financement est normalement inférieur à 1%. Lors de la compétition, 38% des entreprises ont reçu des financements de la part de business angel et d'investisseurs.

Une approche multidimensionnelle

En plus de la création d'un écosystème favorable à l'entrepreneuriat, l'étude apporterait de la valeur à travers plusieurs dimensions. Notamment une approche de l'enseignement de l'entrepreneuriat, un soutien aux étudiants entrepreneurs dans le lancement réussi de leurs sociétés, mais également une aide aux entreprises high-tech dans la phase d'amorçage. La Rice Business Plan Competition Alpha La RiLa a été reconnue comme l'un des principaux centres d'entrepreneurial aux Etats-Unis. Et en 2011, elle a reçu le NASDAQ OMX Center of Entrepreneurial Excellence award, une récompense décernée par le Global Consortium of Entrepreneurship Centers (GCEC).

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas