Complétant son offre de banque à distance, La Poste propose Vidéoposte

Par 24 février 1998
Mots-clés : Smart city

Micro. Ce nouveau service permet le téléchargement des données bancaires vers le logiciel Quicken La Poste. Ce service sur Internet, prévu pour l'automne, sera dans un premier temps, un service de...

Micro.
Ce nouveau service permet le téléchargement des données bancaires vers le
logiciel Quicken La Poste. Ce service sur Internet, prévu pour l'automne,
sera dans un premier temps, un service de consultations et de transactions
simples. Pour effectuer des transactions, les utilisateurs actuels de
Vidéoposte Micro utilisent le Minitel. Les clients de La Poste reçoivent
gratuitement, le logiciel "Quicken La Poste", pour un abonnement mensuel
de 30 F. Une fois leurs données bancaires téléchargées, les clients
peuvent réaliser analyses et suivis budgétaires. Comme l'explique Cyril
Sautereau, de la Direction des Clientèles Financières de La Poste "Quicken
La Poste est complètement aux couleurs de La Poste. Nous avons simplifié
quelques fonctionnalités et intégré une hot-line de La Poste. Nous ne
sommes pas distributeurs de logiciels. Notre objectif est de fournir à nos
clients une facilité d'accès supplémentaire à ses comptes à La Poste". Sur
une cible potentielle estimée à 400 000 clients, La Poste espère séduire
en 1998 "plusieurs milliers, voire plusieurs dizaines de milliers
d'abonnés". Aujourd'hui le service Minitel VidéoPoste compte 440 000
abonnés pour 1,8 million de connexions mensuelles.
(Technologies Bancaires - février 1998)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas