Completel mise sur le dégroupage pour toucher les PME

Par 08 septembre 2005
Mots-clés : Digital Working, Europe

L'opérateur Completel, qui fournit déjà grâce à ses réseaux de fibre optique le très haut débit à plusieurs sites de grandes entreprises, veut maintenant tenter de conquérir les PME. Pour cela...

L'opérateur Completel, qui fournit déjà grâce à ses réseaux de fibre optique le très haut débit à plusieurs sites de grandes entreprises, veut maintenant tenter de conquérir les PME. Pour cela, il envisage de renforcer son réseau de fibre optique par un maillage DSL. Objectif : toucher deux tiers des PME de 80 villes françaises d'ici 2006.

Les PME représentent selon Completel le marché le moins concurrentiel des télécoms. Avec l'ADSL, les coûts d'investissement et les débits à fournir sont nettement inférieurs à ce que Completel a mobilisé pour son réseau de fibre optique.

La société a cependant investi 120 millions d'euros pour passer d'une couverture de 9 à 80 villes. Il s'agit pour l'opérateur de ne pas rater le tournant du dégroupage : "Miser sur l'infrastructure est le seul moyen de générer de la rentabilité. Les opérateurs qui n'investissent pas maintenant dans leur réseau disparaîtront", estime Jérôme de Vitry, président de Completel.

Pour séduire les quelque 50 000 PME concernées par le nouveau réseau déployé, Completel envisage de proposer des offres simples, sous forme de packs comprenant l'accès Internet et la téléphonie sur IP. Pour réussir ce pari, Completel devrait augmenter ses effectifs d'environ 50 %, soit 750 employés supplémentaires.

Fin juillet, Completel affichait un chiffre d'affaires de 46,8 millions d'euros, en hausse de 19,7 % par rapport à la même période l'année précédente.

(Atelier groupe BNP Paribas- 08/09/2005)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas