Les compteurs électriques incorporent leur propre réseau de communication

Par 26 mars 2009
Mots-clés : Digital Working

AT&T incluera la connectique pour réseau cellulaire et Wi-Fi dans une nouvelle génération de compteurs de SmartSynch.

Un partenariat existait déjà entre SmartSynch et AT&T. Il permettait de connecter des compteurs intelligents - compteurs qui disposent de technologies avancées capables d'identifier de manière précise et en temps réel la consommation énergétique d’un foyer, d’un bâtiment ou d’une entreprise - sur des sites commerciaux et industriels à une centaine de back office différents. Dorénavant, les partenaires veulent toucher le marché des installations résidentielles : AT&T fournit son réseau cellulaire et Wi-Fi aux compteurs qui vont être installés chez les particuliers. Il lance un "smart meter" qui intègre directement les connexions réseau nécessaires.
Des opportunités pour les distributeurs...
Le but est de permettre aux fournisseurs d'électricité de réaliser des économies : ils n'auront plus besoin de déployer leurs propres réseaux sans fils. Et donc d'accélérer la mise en place des systèmes de grid dits intelligents. Les fournisseurs peuvent également communiquer directement avec chaque compteur car ceux-ci dépendent d'un protocole Internet (IP) qui leur garantit une adresse unique. Une méthode qui, d'après ses développeurs, améliore la fiabilité et l'efficacité de la distribution électrique en gérant précisément l'utilisation de l'énergie et en évitant les pertes de tension. Au final ces compteurs doivent automatiser les services des fournisseurs électriques.
... et les consommateurs
Le choix d'un réseau ouvert basé sur l'IP facilite la compréhension pour le consommateur de ses habitudes de consommations. Les constructeurs estiment que les utilisateurs sont plus à même de faire des économies s'ils peuvent mesurer leur consommation. Cette prise de position arrive suite à l'annonce du président Obama de favoriser le déploiement des "smart grid" dans le pays et d'installer quarante millions de compteurs intelligent. Google a d'ores et déjà lancé son "Google PowerMeter". Si ces compteurs sont actuellement dédiés à l'électricité, leur application doit s'étendre à l'eau et au gaz.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas