CompUSA doit se réorganiser.

Par 28 juin 1999

Selon le Boston Consulting Group, les ventes de détail sur Internet progressent annuellement de 200 %. L'an dernier, elles ont dépassé 13 milliards de dollars (82 milliards de F). Le commerce en l...

Selon le Boston Consulting Group, les ventes de détail sur Internet
progressent annuellement de 200 %. L'an dernier, elles ont dépassé 13
milliards de dollars (82 milliards de F). Le commerce en ligne est déjà
une réalité quotidienne aux Etats-Unis. Les circuits de distribution se
trouvant dans l'incapacité d'y faire face, n'ont aucune chance de
survivre.
CompUSA, premier distributeur micro-informatique américain, ayant
sous-estimé cette nouvelle donne économique, doit aujourd'hui se lancer
dans une importante réorganisation de ses activités. 14 magasins sur les
211 surfaces de ventes que le groupe compte outre-Atlantique seront
fermés. 1 500 postes, soit 7 % de ses effectifs, vont être supprimés. Le
distributeur va devoir passer une provision estimée entre 40 et 50
millions de dollars dont la majeure partie sera comptabilisée au quatrième
trimestre clos le 30 juin.
Ces mesures s'accompagnent d'une réorganisation du catalogue. Des
équipements électroniques grand public (magnétoscopes, caméscopes
numériques, lecteurs DVD, consoles de jeux ...) vont venir s'ajouter aux
micro-ordinateurs, logiciels et services, accessoires et produits
périphériques.
C'est la première fois qu'un distributeur avoue officiellement souffrir de
la concurrence de la vente en ligne de PC. Les circuits de
commercialisation traditionnels ont de plus en plus de mal à gérer les
contraintes du marché de la micro-informatique (stocks réduits au minimum,
baisse continuelle des prix, obsolescence rapide des produits). De plus,
les fabricants mettent en place ou exploitent déjà des systèmes de vente
directe et configuration à la demande.
Selon les statistiques d'avril 1999 publiées par Dataquest sur le premier
trimestre 1999, Dell et Gateway, devant une grande partie de leur succès à
l'application de cette stratégie, arrivent en seconde et troisième
position sur le marché américain, crédités d'une part respective de 14,3 %
et 9,4 %. Numéro un, Compaq obtient une part de marché de 15,7 %.
Mais alors que le numéro un mondial bénéficie d'une croissance de 6,9 %
sur le trimestre, les deux spécialistes de la vente directe, Dell et
Gateway enregistrent les plus fortes croissances du "Top five" : 50,8 %
pour Dell et 40,7 % pour Gateway.
Quotidiennement, Dell gère déjà un chiffre d'affaires de plus de 14
millions de dollars via Internet, toutes clientèles confondues. Il faut
dire que le PC est l'un des produits les plus vendus sur le réseau.
Selon Jupiter Communications, les ventes en ligne de PC devraient
atteindre cette année les 3,11 milliards de dollars.
(La Tribune - 28/06/1999)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas