Les conditions de privatisation partielle de Thomson Multimédia sont

Par 16 novembre 1998
Mots-clés : Smart city

précisées. Un avis au Journal Officiel publié vendredi précise les conditions de privatisation partielle de Thomson Multimédia (TMM). Comme prévu, TMM va accueillir à hauteur de 30 % dans son capit...

précisées.
Un avis au Journal Officiel publié vendredi précise les conditions de
privatisation partielle de Thomson Multimédia (TMM).
Comme prévu, TMM va accueillir à hauteur de 30 % dans son capital le
français Alcatel, les américains Microsoft et DirectTV ainsi que le
japonais NEC. L’entrée de ces quatre groupes s’effectuera par une
augmentation de capital.
La coopération avec Alcatel (télécommunications) portera notamment “sur
le développement des technologies des futurs réseaux de communication
numérique entre les équipements électroniques domestiques”. Celle avec
Microsoft (logiciels) concernera “le développement et la mise en œuvre
des produits et des services de la nouvelle télévision interactive” et
pour la télévision raccordée à Internet. La coopération avec Direct TV
concernera entre autres “les nouvelles générations de décodeurs
interactifs et de terminaux multimédias avancés”. Enfin, l’accord avec
NEC porte sur le développement en commun de nouvelles générations de
produits dans les domaines des DVD-ROM et des écrans à plasma.
(La Tribune 16/11/1998)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas