La confiance envers une personne se mesure aux échanges réalisés au téléphone

Par 16 mai 2012
Mots-clés : Future of Retail, Europe
new messages

Les réseaux sociaux sont un bon moyen d'évaluer les degrés de proximité entre les individus. Le mobile permettrait quant à lui d'évaluer la confiance.

Les personnes en lesquelles un individu à le plus confiance et qui sont donc les plus susceptibles de l'influencer sont celles avec lesquelles il communique le plus. Et en particulier lorsque l'échange s'effectue via un mobile, lors d'un appel ou d'échanges de messages textes. Cette théorie peut paraître évidente, mais pas tant que cela quand on pense au nombre de messages désormais échangés via de multiples autres canaux comme les réseaux sociaux. Et elle n'est pas à négliger côté marketeurs, en soulignant le rôle qui reste important du téléphone pour le contact avec la clientèle. Un groupe de chercheurs du département informatique de l'Université libre de Berlin a démontré cette théorie en créant tout simplement une application permettant à l'utilisateur d'évaluer la confiance qu'il attribue à tel ou tel individu présent dans son répertoire.

Évaluation des contacts et fréquence de communications

Celle-ci s'adressait en particulier au smartphone Androïd et a été proposée pour une meilleure visibilité sur la plate-forme de crowdsourcing Amazon Mechanical Turk. Concrètement, l'application effectuait dans un premier temps un tri dans la liste de contact présent sur le téléphone de l'utilisateur. Ce tri se faisait sur la base du nombre d'appels et de messages envoyés et reçus par les contacts et permettait de les regrouper en trois catégories : ceux avec qui l'utilisateur à le plus et le moins d'interaction et les moyens. Ces regroupement n'étaient évidemment pas visibles de la part de l'utilisateur pour qui il était simplement proposé d'évaluer son affinité avec 20 contacts choisis de manière aléatoire dans les trois catégories. L'utilisateur de l'application avait pour mission d'attribuer 1 à 5 étoiles s'ils étaient plus ou moins d'accord avec trois affirmations : vous êtes proche de cette personne, vous lui faîtes confiance pour une information capitale et cette personne ne me veut que du bien.

Influence des individus

A partir de ces notations et de la fréquence des interactions entre les individus, les chercheurs ont pu affirmer que le nombre d’interactions est bien lié à la confiance que l'on attribue à une personne. Dans un second temps, on apprend également que cette confiance attribuée est indépendante de l'outil (appel ou message) utilisé par deux individus pour communiquer. Enfin, cette étude a permis de dresser une moyenne du nombre d'interactions avec une personne de confiance. Ainsi, sur la durée de trois mois pendant lesquels les tests se sont déroulés, les individus testés ont appelé ou reçu un appel d'une personne de confiance 8 fois et 40 messages ont été échangés avec celle-ci.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas