Conjoncture 1

Par 03 février 2003
Mots-clés : Smart city

Selon le baromètre 2003 Salon des Entrepreneurs – APCE, réalisé comme chaque année par l’IFOP, 27 % des personnes interrogées souhaitent créer leur entreprise, contre 31 % en 2001 et 29 % en 2000 ....

Selon le baromètre 2003 Salon des Entrepreneurs – APCE, réalisé comme chaque année par l’IFOP, 27 % des personnes interrogées souhaitent créer leur entreprise, contre 31 % en 2001 et 29 % en 2000. Les hommes (32 %, contre 21 % des femmes) et les 18-24 ans (56 %) sont les plus nombreux à manifester ce souhait. 67 % des futurs créateurs souhaitent un statut d’indépendant, de type profession libérale, commerçant de proximité ou artisan. 71 % des femmes et 79 % des personnes âgées de 35 ans et plus plébiscitent ce statut. 42 % des futurs créateurs évoquent comme principale motivation la liberté de travail, d’action et de décision, 23 % une meilleure rémunération, 20 % le fait d’être indépendant et autonome, 19 % le fait d’être son propre patron, 16 % le fait de pouvoir exercer une activité qui passionne. A noter : 57 % des candidats à la création n’ont encore aucun projet précis. Concernant ceux qui n’aspirent pas à la création, 37 % évoquent l’âge, 22 % le poids des charges sociales et des taxes pesant sur le créateur, 15 % une situation professionnelle actuellement satisfaisante et 10 % la lourdeur des démarches administratives. Parmi les freins à la création, 67 % des personnes souhaitant s’installer à leur compte citent le manque de moyens financiers ou le manque de capitaux, contre 20 % le montant des charges sociales, 15 % la complexité des démarches administratives et 3 % la peur d’échouer. 44 % des sondés citent en premier comme interlocuteurs au service des créateurs les chambres de commerce et d’industrie ou les chambres de métiers, 13 % seulement les organismes d’accompagnement et de soutien, 12 %, l’expert comptable et le banquier, 9 % l’avocat, 6 % son employeur et 2 % le notaire. 57 % des français ont déjà entendu parler des nouvelles mesures annoncées par le gouvernement sur l’aide à la création d’entreprise. 53 % connaissent l’Agence Pour la Création d’Entreprise et 43 % le Salon des Entrepreneurs. (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 03/02/2003)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas