Conjoncture

Par 22 novembre 2002
Mots-clés : Smart city, Europe

Depuis près de deux ans, le greffe du Tribunal de commerce de Paris (http://www.greffe-tc-paris.fr) publie chaque mois un baromètre traitant de la création et de la défaillance des entreprises ...

Depuis près de deux ans, le greffe du Tribunal de commerce de Paris (http://www.greffe-tc-paris.fr) publie chaque mois un baromètre traitant de la création et de la défaillance des entreprises, des start-up, de l’endettement des entreprises et des jugements d’ouverture en procédures collectives des entreprises de la capitale. En octobre, 6 795 entreprises se sont immatriculées, soit trois fois plus qu’en septembre 2002, dont 4 060 sociétés civiles « constituées avant 1978 » en raison de l’application de l’article 44 de la Loi sur les NRE fixant au 1er novembre 2002 l’immatriculation des sociétés civiles constitutées avant 1978. 2 102 sociétés commerciales se sont immatriculées en octobre, contre 1 150 en septembre 2002 (+ 82,7 %). En octobre 2002, le tribunal de commerce de Paris a prononcé 534 jugements d’ouverture de procédures collectives, contre 532 en octobre 2001. Depuis le début de l’année 2002, le tribunal a prononcé 3 870 ouvertures, soit une hausse de 30,9 % par rapport à la même période de 2001 (2 955). 1 682 salariés au moins ont été directement touchés par les jugements de procédures collectives d’octobre, soit une augmentation de 54 % par rapport à octobre 2001. De janvier à octobre 2002, 12 235 salariés au moins ont été concernés directement par les procédures collectives, contre 9 393 pour la même période de 2001 (+ 30,2 %). L’industrie (hors agro-alimentaire) : 684 salariés, l’immobilier et les services aux entreprises : 482 salariés, et le commerce : 178 salariés, sont les secteurs les plus touchés en octobre. Le passif cumulé déclaré par les entreprises faisant l’objet d’un jugement d’ouverture de procédures collectives s’élève à 192 300 000 euros, soit deux fois plus qu’en octobre 2001. Les entreprises ont déclaré un passif cumulé moyen de 360 200 euros, en hausse de 100 % par rapport à octobre 2001. En octobre, 247 procédures collectives ont été ouvertes sur assignation d’un créancier, soit 46 % du total des ouvertures. En octobre 2002, 241 dirigeants d’entreprises se sont rendus au greffe pour y déposer leur déclaration de cessation des paiements, soit 45 % du total des ouvertures. Le greffe a déclaré en octobre 212 entreprises en difficulté (+ 44 % par rapport à octobre 2001). 227 dirigeants ont été reçus par la délégation de la prévention, soit deux fois plus qu’en octobre 2001. Pour 2002, les dirigeants entendus par la délégation à la prévention ont déclaré employer un effectif salarié global de 3 206 personnes, soit cinq fois plus que pour les 10 premiers mois de 2001. La branche d’activité la plus représentée concerne l’immobilier et les services aux entreprises avec 1 354 salariés au total. Viennent ensuite l’industrie (hors alimentaire) avec 759 salariés, le transport avec 564 salariés et l’hôtellerie avec 236 salariés. (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 22/11/2002)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas