Conjoncture

Par 16 décembre 2002 2 commentaires
Mots-clés : Smart city, Europe

Le greffe du tribunal de commerce de Paris (http://www.greffe-tc-paris.fr) examine chaque mois, les chiffres-clés de la vie des entreprises de la capitale. Ce baromètre traite de la création ...

Le greffe du tribunal de commerce de Paris (http://www.greffe-tc-paris.fr) examine chaque mois, les chiffres-clés de la vie des entreprises de la capitale. Ce baromètre traite de la création et de la défaillance des entreprises, de l’endettement des entreprises et des jugements d’ouverture de procédures collectives. 3 485 nouvelles entreprises ont été créées en novembre 2002, soit deux fois moins qu’en octobre, dont 698 sociétés civiles constituées avant 1978. En excluant les 4 060 sociétés civiles constituées en 1978 qui se sont immatriculées en octobre 2002, la création d’entreprises progresse de 2,9 % en novembre 2002 par rapport à novembre 2001. De janvier à novembre 2002, la création d’entreprises progresse de 3 % par rapport à la même période de 2001. En revanche, 2 098 sociétés commerciales se sont immatriculées au registre du commerce en novembre, contre 2 102 en octobre, soit une diminution de 0,2 %. 399 décisions d’ouverture de redressement ou de liquidations judiciaires ont été prononcées par le Tribunal de commerce de Paris en novembre, contre 490 en novembre 2001 (- 18,5 %). Les jugements d’ouverture de procédures collectives progressent de 24 % en 2002 : 4 269 décisions ont été rendues, contre 3 445 en 2001. Le volume du passif cumulé déclaré en novembre au greffe par les entreprises défaillantes atteint 319 610 000 euros, (+ 65 % par rapport à novembre 2001), soit un passif cumulé moyen d’environ 801 000 euros par entreprise. Le passif cumulé global déclaré au greffe en 2002 s’élève à 1 551 861 000 euros, en hausse de 40,4 % par rapport à la même période de 2001. 3 070 salariés au moins ont été directement concernés par ces procédures collectives en novembre (+ 43 % par rapport à novembre 2001). 2 310 emplois du secteur de l’industrie ont été touchés en novembre. Les défaillances de la branche « immobilier et des services aux entreprises » ont concerné 439 emplois. 15 305 salariés ont été directement touchés par les procédures collectives en 2002, contre 11 528 en 2001 (+ 32,7 %). En novembre, le greffe a enregistré une baisse de 19,2 % des déclarations de cessation des paiements par rapport à novembre 2001. Ce mode de saisine, démarche volontaire accomplie par le dirigeant d’entreprise auprès du greffe, a concerné 54 % des jugements d’ouverture de procédures collectives en 2002, contre 66 % en 2001. Le greffe a détecté en novembre 116 nouvelles entreprises en difficulté, soit une baisse de 30,1 % par rapport à novembre 2001. De janvier à novembre 2002, le greffe a détecté 1 281 entreprises en difficulté (+ 27,8 % par rapport à la même période de 2001). De plus, 191 dirigeants ont été reçus en novembre, soit une hausse de 21,6 % par rapport à octobre 2002. Les dirigeants entendus en novembre par la délégation de la Prévention emploient un effectif global salarié de 723 personnes, contre 759 en novembre 2001 (- 4,7 %). L’immobilier et les services aux entreprises représentent, à eux seuls, 393 salariés. (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 16/12/2002)

Haut de page

2 Commentaires

Bonjour,c'est luxueux je dirai même plus, "c'est presque luxurieux...,"et bien mieux que les bureaux réels. Il serait bon de tendre dans la réalité vers plus de virtualité.
Quant aux collaboratrices elles doivent être bien cachées parcequ'on ne les voit jamais, en tout cas pas celles-là. En tout cas bravo pour cette réussite et cette nouvelle présence très réussie sur le web.A très bientôt. Amitiés. Yves

Soumis par Yves Corcelle (non vérifié) - le 19 décembre 2008 à 11h17

[...] Bureaux virtuels de L’Atelier dans HiPiHi. [...]

Soumis par Metalinker » Blog Archive » HiPiHi (non vérifié) - le 04 janvier 2009 à 23h15

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas