Quand la connectivité permet de démocratiser la santé préventive

Par 02 avril 2013
médecin tenant un tableau noir indiquant "diabète"

Prevent est une plateforme en ligne qui développe des programmes de préventions pour les personnes présentant des risques de diabètes. Elle replace la technologie au coeur de la prévention médicale.

Le diabète affecte 8,3% de la population américaine et 11,3% des adultes de 20 ans et plus. 27% des personnes atteintes de diabète, soit 7 millions d'Américains, ne savent pas qu'ils ont la maladie. Le prédiabète, un état ​​dans lequel la glycémie (taux de sucre) est plus élevée que la normale, mais pas assez élevée pour être diagnostiquée en tant que diabétique, affecte 35% des adultes de 20 ans et plus, et la moitié des Américains âgés de 65 ans et plus. Selon l’US Center for Disease Control and Prevention(CDC)près de 1 adulte sur 3 pourrait avoir le diabète d'ici 2050 si les tendances actuelles se poursuivent. Depuis quelques années, plusieurs initiatives ont été menées pour résoudre ces problèmes grace a l’innovation technologique. Sanofi-Aventis US avait lancé en 2011 déjà, le Data Design Diabetes Innovation Challenge, qui rassemblait designers, ingenieurs data, et entrepreneurs pour creer des solutions innovantes dans ce secteur. Dans la Silicon Valley, la startup Glooko a mis au point une application permettant aux diabétiques de suivre l’évolution de leur taux de glucose. Omada Health, sortie il y a deux ans de Rock Health (un des accélérateurs de e-santé les plus populaires aux Etats-Unis), s’attaque elle aussi au domaine, et vient de lever 4,7 millions de dollars pour développer Prevent, une plateforme dédiée a la prévention du diabète.

Mettre à disposition de tous des programmes de prévention de santé publique...

En 2011, le Diabetes Prevention Program, une étude nationale menee par le CDC, a mis en lumiere l’efficacite des programmes orientés “lifestyle” (qui aident les patients pre-diabetiques a adopter des choix de vie sains) pour limiter les risques de Diabete de type 2. Cependant, ces programmes paraissaient difficiles à mettre en place à grande échelle, avec un budget raisonnable et à être suivi de manière sérieuse et durable par les patients. C’est pour démocratiser l’accès a ces programmes et les rendre viables qu’Omada Health a créé Prevent, le fruit d’une collaboration entre le CDC et la startup. “Jusqu’a présent, tous les efforts pour implémenter le DPP ont été limités à des salles de classes, et nous avons jugé important de les déployer en ligne,” explique Sean Duffy, co-fondateur et CEO de la startup. Le programme combine ainsi un curriculum approuvé par des professionnels du monde médical afin de guider les participants, à tous les niveaux, à atteindre leurs objectifs. En travaillant pour arrêter le diabète avant qu'il ne commence, Prevent a aussi pour objectif de réduire les coûts de l'impact de cette maladie sur les dépenses de santé. Et cela fonctionne : en moyenne, les participants perdent 6% de leur poids corporel en seulement 16 semaines, dépassant les résultats cliniques et les mettant sur la voie d’une meilleure santé à long terme.

...Pour réduire les risques de diabète sur le long terme

Omada Health, qui lance ce premier projet, a soutenu son ambition de lancer ce type de plateformes depuis sa création et sa sortie de Rock Health (un incubateur dans l’e-santé), en 2011. Cette première tentative pallie certains dysfonctionnements que connaissaient les programmes de prévention traditionnels auparavant. Tout d’abord, le suivi se fait en ligne, ce qui lui permet d’être plus continu et plus intelligible. De plus, l’accès à la plateforme est possible à tous, quelques soient leurs localisations aux Etats-Unis, ce qui corrige les inégalités territoriales qui pouvaient exister auparavant. D’autre part, le site se présente aussi comme une expérience sociale, ce qui modifie la façon dont les personnes impliquées vivent leur expérience. Leur permettre d’échanger entre eux, ou de se positionner les uns par rapport aux autres est certainement bénéfique car plus encourageant et stimulant.  Il y est fourni des outils de suivi numériques permettant aux utilisateurs de personnaliser leur parcours, du coaching personnalisé pour qu’ils puissent s’exprimer sur leurs ressentis au long de l’expérience et un soutien social afin que les participants se motivent et se soutiennent entre eux, pendant mais aussi après le programme.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas