Le Conseil de la concurrence donne raison à Club Internet.

Par 06 juillet 1999
Mots-clés : Europe

Le Conseil de la concurrence vient de demander à France Télécom de geler toute offre d’accès rapide à Internet par l’ADSL, en attendant que les autres fournisseurs d’accès soient en mesure de prop...

Le Conseil de la concurrence vient de demander à France Télécom de geler
toute offre d’accès rapide à Internet par l’ADSL, en attendant que les
autres fournisseurs d’accès soient en mesure de proposer une offre
similaire.
France Télécom ayant mené plusieurs mois de test, Club Internet avait
déposé plainte fin mai, estimant que l’opérateur ne devait pas être
autorisé à lancer son service Wanadoo Netissimo (son service ADSL) dès
septembre, alors que ses concurrents n’auraient eu, pour leur part, que
quelques semaines pour se familiariser avec cette technologie.
France Télécom va donc devoir patienter pendant quinze semaines à compter
du moment où il permettra aux autres fournisseurs d’accès de lancer leurs
tests. Les tests devraient débuter vers la mi-juillet.
Toutefois, cette suspension sera interrompue si un autre fournisseur
d’accès à Internet estime pouvoir lancer sa propre offre ADSL dans des
délais plus courts.
(Les Echos le Figaro La Tribune 7/07/1999)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas