Les conseils d'administration, responsables de l'efficacité de la transition numérique

Par 27 septembre 2013
transition numérique

La numérisation rapide des modalités de fonctionnement des entreprises ne peut plus être seulement vue comme un enjeu technique. Plus qu'un problème d'expertise informatique, les conseils d'administration, depuis le sommet, doivent impulser un changement en profondeur.

En 40 ans, les entrepreneurs ont vu l'arrivée de l'informatique, puis le développement extrêmement rapide de l'informatisation des données. Or, cette évolution n'est pas seulement celle de l'outil de travail mais bien de la structure dans laquelle les entreprises sont amenées à effectuer leurs échanges. C'est pour cette raison que CIGREF et IFA publient conjointement un rapport se définissant comme un manuel pour une transition numérique réussie à destination des conseils d'administration. A moins d'une réelle volonté verticale d'amorcer le changement en profondeur qu'appelle la rapide transition numérique, les auteurs craignent, à raison, de voir les entreprises françaises enregistrer un réel retard compétitif.

 

De nouveaux enjeux

 

La transition numérique n'est pas seulement le fait de l'efficacité de l'entreprise en termes de vitesse de traitement de l'information, ou le développement de nouveaux outils de travails multiformes comme le développement du Bring Your Own Device ou la montée du télétravail, il s'agit aussi d'un rapport au consommateur largement revisité. Le rapport rappelle ainsi que la volatilité des clients a augmenté, renouvelant l'importance de la relation singularisée avec l'entreprise. De plus le consommateur pénètre de plus en plus au sein de l'entreprise et demande expressément une personnalisation des rapports aussi bien avec le produit qu'avec la société qui le propose. 3 grands axes d'investissement apparaissent à la lecture de l'étude. La primauté donnée à l'expérience client, relation de plus en plus interactive aussi bien dans la conception que dans la pénétration sur le marché, mais aussi le besoin d'une réorganisation du processus opérationnel pour répondre au défi de la co-création de valeurs à travers les nouvelles habitudes collaboratives, et la gestion de ressources et flux de plus en plus accélérés.

 

Un conseil dédié au numérique au coeur du conseil d'administration

 

Le constat porté par cette étude se pose comme une évidence logique, l'intensité et l'étendue des enjeux du numérique ne peuvent être pris en charge par le Secteur Informatique uniquement. CIGREF et IFA appellent de cette façon à la création d'un conseil du numérique dans chaque conseil d'administration. A moins d'une discussion au minimum annuelle sur ces enjeux, la rapidité de l'évolution sociétale risque de laisser les administrateurs non réactifs avec un coûteux retard. Afin d'éviter ce choc financier pour les conseils d'administration, il s'agit d'accompagner et d'encadrer au mieux, en utilisant l'expertise existante, la transition graduelle de l'entreprise vers le numérique. Cependant, et le rapport le met clairement en lumière, si la transition doit être envisagée à moyen terme, l'importance des nouveaux enjeux de sécurisation de données demande un intérêt tout particulier et une certaine priorité dans les prochains agendas des conseils d'administration français.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas