Les consoles de jeux vidéo veulent conquérir les jeunes adultes.

Par 17 novembre 1997
Mots-clés : Smart city, Europe

Nintendo, grâce à sa nouvelle console de 64 bits, veut contester la suprématie de la Playstation (32 bits) de Sony qui domine le marché des 8-16 ans. En effet, le groupe a vendu en France, en deux m...

Nintendo, grâce à sa nouvelle console de 64 bits, veut contester la
suprématie de la Playstation (32 bits) de Sony qui domine le marché des
8-16 ans. En effet, le groupe a vendu en France, en deux mois, 80 000
consoles à 999 F l'unité et espère atteindre les 500 000 ventes avec les
fêtes de fin d'année. Pour sa part, Sony qui vient de fêter dans
l'Hexagone sa millionième Playstation sur un total de 20 millions dans le
monde ne s'inquiète guère de cette concurrence. Ses consoles se vendent en
France au rythme d'une minute. Ayant besoin de renouveau, les adolescents
achètent en moyenne cinq jeux. Cependant, depuis quelques mois, les deux
firmes japonaises consacrent leurs efforts à l'intention des adultes.
Depuis quelques temps déjà, la moyenne d'âge des amateurs atteint vingt
ans environ. Disposant d'un plus fort pouvoir d'achat, appartenant à la
première génération ayant utilisé des jeux vidéo, les 20-35 ans sont plus
fidèles. Ainsi pour leur offrir les produits différents qu'ils réclament,
Sony distribue des logiciels "réalistes" élaborés notamment par les PME
françaises Ubisoft et Infogrames (le best-seller Formula One a été diffusé
en France à 200 000 exemplaires). En cultivant un côté volontiers rebelle,
Sony vise de façon très directe les 15-25 ans. Organisant désormais des
soirées spécialement destinées aux étudiants, la filiale française se
félicite de voir la Playstation "faire son entrée dans les soirées
branchées". Bien que certains de ses jeux soient assez violents, Nintendo
met surtout en avant ses produits les moins agressifs, comme GoldenEye
"notre démarche est consentuelle et familiale : on peut jouer à quatre sur
nos consoles". Ne représentant guère plus de 10 % des mordus de consoles
de jeux, les filles, quel que soit leur âge, font également partie des
cibles commerciales prioritaires.
(Le Monde - 15/11/1997)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas