Pour le consommateur, tous les écrans sont bons pour s'informer

Par 23 mars 2012
Mots-clés : Smart city, Amériques
article d'actualité sur plusieurs écrans

L'utilisation en hausse des smartphones, tablettes et ordinateurs booste le trafic d'infos. Cette tendance montre que la stratégie mobile est devenue cruciale pour l'industrie de l'édition.

 

Un nombre croissant d'Américains consomment des infos digitales sur diverses plate-formes, ce qui a un effet positif sur la lecture. Dans le rapport  Mobile Devices and News Consumption de Pew, on les appelle des « digital mavens » (experts digitaux) et ils consultent les infos sur tous leurs appareils, d'autant plus qu'ils possèdent plus d'appareils. Les ordinateurs de bureau restent la première plate-forme, la moitié des personnes interrogées consultant les nouvelles sur ce support, mais 23% les consultent sur leur desktop ou laptop et sur leur smartphone ou tablette, ou les trois. Le site Web ou l'appli d'une société d'informations est la destination la plus courante : un tiers utilise ces canaux "très souvent", la même chose pour 38% de détenteurs de tablette.

Le trafic d'infos des réseaux sociaux augmente le plus vite pour les détenteurs de plusieurs appareils

Le trafic direct surpasse certainement les médias sociaux, sur lesquels seuls 9% des lecteurs d'infos se connectent "très souvent" à des nouvelles qui apparaissent dans leur flux d'information. Les chiffres de trafic de Facebook sont pratiquement deux fois meilleurs que ceux de Twitter, même si le pourcentage de trafic augmente rapidement : depuis 2009, on constate une hausse de 57% des médias sociaux vers les flux d'information. Comme c'est le cas en général avec la consultation d'infos, au plus une personne possède d'appareils, au plus elle accède aux infos via les médias sociaux. Ceux qui en possèdent 3 cliquent sur des liens sur Facebook menant à des infos 67% du temps, 59% de ceux qui en possèdent 2 font la même chose contre 41% de ceux qui n'ont qu'un ordi. Le schéma est semblable sur Twitter : 39%, 24% et 9% respectivement.

Une lecture fréquente et assidue montre l'importance de la stratégie mobile.

Consulter les news via son appareil mobile crée de nouveaux schémas. Les consommateurs qui n'ont qu'un ordinateur sont moins susceptibles de consulter les nouvelles : environ la moitié accèdent aux nouvelles par une recherche sur mot-clé alors que 70% des utilisateurs de smartphone le font. De même, 54% des premiers  vont sur des sites ou appli d'information contre 80% des utilisateurs mobiles. Ces derniers passent plus de temps et consultent plus d'articles par session. Les stratégies mobiles sont devenues cruciales pour tous les secteurs, mais cette étude souligne l'importance du support et de l'optimisation de ces outils. Bien que l'édition a souffert d'une baisse de ses revenus, ces considérations montrent qu'il reste de la place pour capitaliser sur l'explosion des accès aux infos par les mobiles.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas