Les consommateurs comparent en magasin pour mieux acheter en ligne

Par 04 avril 2012
Femme avec une tablette dans un supermarché

Les clients n'hésitent plus à regarder sur leur téléphone s'ils trouvent un meilleur prix que celui proposé dans le magasin dans lequel ils se trouvent. Et le cas échéant, à acheter en ligne.

L'inquiétude des commerçants concernant l'utilisation des mobiles par les consommateurs comme comparateurs de produits en magasin serait justifiée. En effet, une étude de Click IQ démontre que 29 % de ces utilisateurs finiraient par acheter plutôt en ligne que dans le magasin dans lequel ils se trouvent au moment de comparer les différents produits. Et pour 61 % d'entre eux, la comparaison s'effectuerait sur Internet via leur mobile. Plus de huit sur dix y compareraient les prix, près de 50 % les commentaires d'internautes, 45 % les caractéristiques de deux produits similaires, et un quart d'entre eux les frais de port possibles s'ils achetaient en ligne.

Des moyens de comparaison variés

Ces comparaisons via Internet se font à 40 % sur Iphone, à part égale sur Androïd, à 11% sur Blackberry et à 17% sur tablettes. A noter, d'ailleurs, que les comparateurs propriétaires de tablettes utiliseraient à 42 % le Wi-Fi du magasin où ils se trouvent. Internet n'étant évidemment pas le seul outil à la disposition des consommateurs, ils seraient en effet un quart à scanner sur leur smartphone les UPC codes (codes universels des produits) et 18 % les QR codes. Ensuite, un peu plus d'un sur dix admet envoyer un SMS à sa famille ou ses amis et 8 % des photos. Enfin, 11 % appellent une connaissance pour avoir des conseils, voire, pour 7 %, un autre magasin.

Les commerces en ligne plus attrayants

Premier facteur qui pousserait donc les consommateurs à fuir les magasins au profit des commerces en ligne, on retrouve évidemment le prix pour 87 % d'entre eux. Suivi par la gratuité de livraison (53 %), la disponibilité (52 %) et la variété des produits (30 %). De plus, l'étude met en avant une population cible particulière puisque 51 % des consommateurs-comparateurs auraient entre 18 et 39 ans. Enfin, il est intéressant de remarquer que l'inverse se ferait également au détriment des commerces puisque 46 % des consommateurs ayant acheté un produit en ligne dans les 6 derniers mois sont d'abord allés l'examiner en magasin avant de l'acheter, souvent chez un autre fournisseur.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas