Les consommateurs en ligne ont un faible pour Sony et Nokia

Par 01 octobre 2007
Mots-clés : Future of Retail, Europe

Forrester a établi un classement des marques high tech selon la confiance qu'elles suscitent auprès des consommateurs en ligne européens, leur potentiel et leur niveau d'adoption. Sony et Nokia seraient les plus appréciées.

Forrester a établi un classement des marques high tech selon la confiance qu'elles suscitent auprès des consommateurs en ligne européens, leur potentiel et leur niveau d'adoption. Sony et Nokia seraient les plus appréciées.
  
Sony et Nokia seraient les marques high tech les plus appréciées des consommateurs européens, annonce Forrester. C'est plus de 7 000 consommateurs online que le cabinet d'étude a interrogé dans le cadre de son étude "The European Technology Brand Scorecard 2007". Cette dernière prend notamment en compte les critères de confiance, de potentiel, soit les perspectives de consommation des sondés, et d'adoption, c'est-à-dire les personnes faisant valoir l'utilisation régulière des produits d'une même marque. Le Forrester a ainsi établi un classement de ces grands noms des nouvelles technologies en fonction de ces critères.
 
Confiance et perspectives d'utilisation
 
De ce cadre d'analyse, il ressort que le fabricant d'équipements audio Bose suscite la plus grande confiance des consommateurs en ligne européens. Un résultat sans surprise pour une marque positionnée sur un segment très haut de gamme. Selon les résultats de l'enquête du Forrester, Sony, Canon, Philips et Panasonic auraient le plus fort potentiel sur le marché que représente le Vieux Continent. Ce sont par exemple plus de 18 millions de consommateurs online qui projetteraient d'utiliser voire d'acheter des produits de la marque japonaise Sony. Le finlandais Nokia tiendrait quant à lui le haut du pavé avec plus de 76 millions d'utilisateurs dans toute l'Europe.
 
Microsoft suscite le doute
 
D'un point de vue sociologique, le cabinet d'étude souligne sans surprise que la marque Apple devrait continuer à susciter un engouement particulier chez les jeunes consommateurs. Forrester décrit notamment ces derniers comme présentant un intérêt certain pour les nouvelles technologies mais ayant des revenus moindres que les personnes déjà équipées de produits estampillés de la fameuse pomme. Microsoft apparaîtrait pour sa part comme une marque n'inspirant que moyennement confiance aux internautes les plus expérimentés. Par secteur, les acteurs du téléphone mobile présenteraient de meilleurs résultats que les constructeurs informatique, indique l'étude.       
 
L’Atelier BNP Paribas

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas