Consommer de l'énergie est affaire de communication

Par 08 janvier 2009 1 commentaire

Green Plug propose une technologie pour standardiser les systèmes d'alimentation des appareils électroniques en rendant ces produits conscients de leurs besoins électriques

Au CES de Las Vegas qui s'ouvre aujourd'hui, Innergie et GreenPlug présenteront un adaptateur électrique baptisé mCube90G. Si nous en parlons dans cette colonne, c'est que ce produit est représentatif d'une innovation réelle. Il remplace un grand nombre des systèmes de conversion AC/DC par un seul intermédiaire entre les appareils électroniques nomades et le système d'alimentation (bâtiment, voiture, avion, etc.). Sont concernés aussi bien des ordinateurs portables que des téléphones mobiles ou encore des imprimantes, des caméras, etc. Les seules contraintes techniques sont que le dispositif alimenté doit consommer entre 18 et 21 volts et jusqu'à 65 watts.
Plus de phantom power
En outre, il doit être équipé d'un écran LCD qui ne dépasse pas les 17’’. Mais le mCube90G n'est qu'un petit aperçu des potentiels de la technologie imaginée par Green Plug. Celle-ci donne aux constructeurs les moyens de rendre leurs produits électroniques conscients de leurs besoins énergétiques. Ils n'ont alors plus qu'à dialoguer avec leur base d'alimentation pour récupérer leur électricité. D'après Green Plug, cela évite aussi les gaspillages d'énergie liés à des charges - phantom power - alors que les batteries sont pleines ou quand l'appareil à alimenter est déconnecté de l'alimentation.  Toute cette technologie est pour le moment encapsulée dans un processeur RISC commercialisé par le fournisseur.
Peu de recyclage dans le domaine
L'utilisation du protocole de communication - nommé GreenTalk - est libre, ainsi que la réplication du design de son connecteur universel. Car outre l'intelligence énergétique, ce système standardise également la conception des câbles d'alimentation. En plus d'économies certaines, entreprises et particuliers pourraient aussi faire un geste écologique. D'après les chiffres du fournisseur, 3,2 milliards de systèmes d'alimentation ont été fabriqués en 2008. Seuls 12,6% d'entre eux ont été recyclés sur le territoire américain. Seul gros frein, les constructeurs doivent adopter le système. La pression des consommateurs pourra donc uniquement accélérer le mouvement.

Haut de page

1 Commentaire

Suite à cet article, je recommande de participer au vote sur l'intérêt d'avoir un système de recharge unifié, tellement plus simple et si écologique.. c'est à nous individus de pousser les industriels.

Soumis par Patrick75 (non vérifié) - le 09 janvier 2009 à 11h19

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas