Le consortium e-Comm choisit la solution développée par France Télécom

Par 16 octobre 1997
Mots-clés : Smart city, Europe

et Cap Gemini pour les micropaiements. Réunissant la BNP, le Crédit Lyonnais, la Société Générale, France Télécom, Gemplus et Visa International autour d'un projet de commerce électronique sécurisé ...

et Cap Gemini pour les micropaiements. Réunissant la BNP, le Crédit
Lyonnais, la Société Générale, France Télécom, Gemplus et Visa
International autour d'un projet de commerce électronique sécurisé basé
sur l'utilisation de la carte à puce et du standard SET de Visa et
Mastercard, e-Comm voulait une solution adaptée économiquement aux
micro-transactions. Le système d'e-Comm opère, en fin de période, un
regroupement des petits montants simultanément au niveau du client et du
commerçant. Directeur à la division Multimédia de France Télécom, Philippe
Reynaud souligne "en choississant notre solution développée avec l'aide de
Cap Gemini, e-Comm va pouvoir très rapidement donner le coup d'envoi des
micropaiements". France Télécom/Cap Gemini vont mettre en oeuvre un
ensemble de logiciels permettant la gestion des dialogues sur Internet, le
contrôle de risques en temps réel, l'agrégation des transactions et la
remise en banque. Cap Gemini apporte, pour sa part, son expertise dans le
développement du logiciel client, de l'extension spécifique au logiciel
commerçant et de la partie Internet du serveur de micropaiements. France
Télécom, quant à lui, met en place ces différents éléments et intègre le
serveur de micropaiements dans sa technologie MACSIM. Aujourd'hui, cette
infrastructure traite l'ensemble des cartes bancaires acceptées dans les
200 000 publiphones français de l'opérateur.
De plus, e-Comm vient d'ouvrir un site sur le web (www.e-comm.fr)
(Le Courrier de la Monétique et de la Carte à Mémoire - 15/10/1997 - Les
Echos - 17/10/1997)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas