Le consortium Unisource enregistre une forte progression de son activité.

Par 02 juillet 1998
Mots-clés : Digital Working, Europe

Constitué en 1993 par le suédois Telia, le néerlandais KPN et le suisse Swisscom, le consortium européen a annoncé pour 1997 une perte nette de 400 millions de F, contre un déficit en 1996 de 1,113...

Constitué en 1993 par le suédois Telia, le néerlandais KPN et le suisse
Swisscom,
le consortium européen a annoncé pour 1997 une perte nette de 400 millions
de F, contre un déficit en 1996 de 1,113 milliard de F. Cette amélioration
financière se double d’une forte progression de l’activité. Unisource a
enregistré un chiffre d’affaires de 9,5 milliards de F, en hausse de 28
%.
Dès cette année, Unisource doit profiter des effets de la réorganisation
engagée en juin 1997: la fusion des réseaux internationaux des trois
membres du consortium, effective depuis le début de l’année, doit apporter
un chiffre d’affaires supplémentaire de 12 milliards de F. Le consortium
paraît ainsi en mesure d’atteindre les objectifs fixés pour l’an 2000:
retour des comptes à l’équilibre et 60 milliards de F de chiffre
d’affaires.
En Europe, même si aucun accord sur une prise de participation n’a pu être
conclu avant la date limite de juin, Unisource envisage toujours de
s’allier avec Telecom Italia.
(La Tribune 03/07/1998)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas