Le constructeur néerlandais d'ordinateurs Commodore en faillite vient

Par 16 septembre 1997
Mots-clés : Smart city

d'être racheté par son concurrent également néerlandais Tulip. Tulip a réalisé cet achat, à l'exclusion de la chaîne de magasins de Commodore, pour un montant non révélé. La société a cependant anno...

d'être racheté par son concurrent également néerlandais Tulip. Tulip a
réalisé cet achat, à l'exclusion de la chaîne de magasins de Commodore,
pour un montant non révélé. La société a cependant annoncé qu'elle
augmenterait prochainement son capital de 21,5 millions de florins (65
millions de F) pour financer cette acquisition. Tout en maintenant la
séparation de ses activités en deux marques différentes, la sienne étant
spécialisée dans le marché professionnel, Tulip va pouvoir, grâce à cette
acquisition, étendre ses activités au marché de la grande consommation,
Commodore étant surtout connu pour ses ordinateurs de jeux.
(Les Echos - La Tribune - Le Figaro - 17/09/1997)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas