La consultation médicale en ligne ne fait pas recette

Par 15 avril 2004

Le phénomène est baptisé par certains la cybercondrie. Il s’agit de cette manie de nombreux internautes à visiter les sites dédiés à l’information médicale. Selon un rapport publié par Harris...

Le phénomène est baptisé par certains la cybercondrie. Il s’agit de cette manie de nombreux internautes à visiter les sites dédiés à l’information médicale. Selon un rapport publié par Harris Interactive en février dernier, 74 % des utilisateurs d’Internet aux Etats-Unis ont déjà effectué une recherche sur de l’information santé sur la toile.

A quelle fréquence recherchez-vous des informations médicales sur Internet ?

 
2004
2003
2002

Souvent
19 %
17 %
18 %

Parfois
31 %
37 %
35 %

Pas souvent
24 %
23 %
27 %

Jamais
26 %
22 %
20 %

Source : Harris Interactive

Le succès des sites santé pourrait laisser imaginer que les consultations en ligne, par des médecins agréés, se développe. Il n’en est rien, même si nombre d’internautes se disent intéressés par la formule : ils étaient 65 % d’internautes adultes à s’exprimer en faveur du diagnostic payant en ligne en 2002, selon Jupiter Research. Pourtant, en 2003, ils n’étaient que 3 % à avoir profité d’une consultation via le web avec un médecin. La réticence émane clairement des médecins, qui se refusent à livrer leur diagnostic professionnel sur des sites Internet. Quoiqu’il en soit, leurs consultations en ligne ne seraient de toutes les manières pas très rémunératrices : 92 % des consommateurs américains ne veulent pas payer une consultation en ligne plus de 10 dollars !
(Atelier groupe BNP Paribas – 15/04/2004)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas