Les contenus mobiles et le m-commerce au Japon ont continué de progresser fortement en 2005

Par 15 septembre 2006

L'association des acteurs du marché mobile japonais, le Mobile Contents Forum, a publié des chiffres concernant le marché des contenus sur mobile et du m-commerce en 2005 au Japon. Selon ce...

L'association des acteurs du marché mobile japonais, le Mobile Contents Forum, a publié des chiffres concernant le marché des contenus sur mobile et du m-commerce en 2005 au Japon. Selon ce rapport, l'ensemble des transactions sur mobiles s’est élevé à 722,4 milliards de yens en 2005, soit 4,9 milliards d’euros, et a enregistré un taux de croissance de 39%. Le rapport du MCF aborde les 2 aspects majeurs du m-business, qui sont le marché des contenus mobiles et celui du commerce sur mobile. Ces 2 marchés ont poursuivi leur forte croissance en 2005, 21% pour les contenus numériques (22% en 2004) et 57% pour le commerce sur mobile (52% en 2004), grâce à la généralisation de la 3G sur l’archipel. Le mobile au Japon compte 92,6 millions d’utilisateurs dont 80,5 millions d’abonnés à l’un des services Internet mobile à la fin mai 2006. Parmi eux, 51,3 millions sont équipés d’un terminal 3G.Parmi les contenus numériques, la musique sur mobile a largement contribué à la croissance du marché. Les téléchargements de sonneries de qualité CD, appelé Chaku-uta au Japon, ont représenté 56,2 milliards de yens (380,8 millions d’euros) avec un taux de croissance de 180%.
 
Toujours dans le domaine de la musique sur mobile, 2005 aura été l’année de la naissance d’un nouveau marché : le téléchargement de fichiers musicaux. Les téléchargements de morceaux musicaux entiers, appelé Chaku-uta Full, ont connu un taux de croissance de 4850%, et le chiffre d’affaire est passé de 200 millions de yens en 2004 à 9,9 milliards de yens (de 1,36 millions à 67 millions d’euros) en un an.
 
Par contre, le marché de la sonnerie classique plafonne, avec 104 milliards de yens de chiffre d’affaire, soit 710 millions d’euros, en enregistrant une décrue de 10% en volume.
 
Enfin, le marché du jeu vidéo sur mobile continue à progresser (43% de croissance en 2005), grâce à des contenus riches, téléchargés notamment sur la 3G, et aux progrès des utilisateurs légers pour les mini jeux. Ce marché représente 58,9 milliards de yens (39,9 millions d’euros).Le marché du commerce sur mobile est aussi en expansion, avec 57% de taux de croissance et 407,4 milliards de yens (2,7 milliards d’euros) de chiffre d’affaires en 2005. Les 3 secteurs qui composent le m-commerce – vente de marchandises (vente par correspondance), vente de services (billet de train ou d’avions, commande d’un voyage, ou ticket d’événement, etc.), et les services de transaction (frais de commission des transferts bancaires, commission pour les ventes aux enchères, etc.), – ont tous connu une croissance forte, respectivement de 154,2 milliards de yens (1 milliard d’euros, +59%), 164,6 milliards de yens (1,1 milliards d’euros, +39%), et 88,6 milliards de yens (600 millions d’euros, +100%). Quelques explications à ce succès sont proposées : la popularisation des accès aux sites commerçants via les codes barres 2D (QR Code) imprimé sur les magazines, l’apparition et le développement des galeries marchandes, ou les progrès du marché de la vente de billets.
 
Jap'Presse
Partenaire de L'Atelier
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 15/09/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas