Pour contrer le piratage musical sur Internet, Matsushita trouve des alliés.

Par 27 mai 1999
Mots-clés : Future of Retail, Europe

Le marché de la vente de musique téléchargée sur Internet, estimé à 4 milliards de dollars d'ici cinq ans par le cabinet d'études Music Business International, suscite bien des convoitises. Aussi le...

Le marché de la vente de musique téléchargée sur Internet, estimé à 4
milliards de dollars d'ici cinq ans par le cabinet d'études Music Business
International, suscite bien des convoitises. Aussi les alliances se
multiplient.
Matsushita vient ainsi d'annoncer un partenariat avec ATT et deux grands
éditeurs phonographiques, BMG Entertainment et Universal Music Group pour
développer ensemble un nouveau procédé, baptisé Electronic Media
Distribution, permettant au consommateur de télécharger et reproduire une
source musicale au format numérique, tout en ayant accès à des fichiers
graphiques, vidéo, paroles des chansons ou à des liens avec d'autres sites
web.
Les quatre partenaires se proposent aussi d'étudier la manière dont la
musique peut être stockée et rééditée par tout un éventail d'équipements.

De son côté, Sony, éditeur et fabricant de baladeur et de chaînes hifi, a
travaillé sur sa propre solution de téléchargement crypté. Avantagé déjà
par sa forte position au niveau mondial, Sony s'est de plus associé à
Microsoft afin d'assurer la compatibilité de sa technologie avec le
lecteur multimédia Windows Media Player.
(Information SVM.net du 26/05 parue dans Yahoo ! France - Les Echos - La
Tribune - 27/05/1999)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas