Contrôle parental : l'association e-enfance teste les logiciels et lance un site didactique

Par 16 mars 2006
Mots-clés : Smart city

270 000 sites pédophiles parsèment la Toile ! Le danger pour les enfants non avertis est donc permanent. L'association e-enfance prend des mesures pratiques pour contrer ce fléau qui peut être...

270 000 sites pédophiles parsèment la Toile ! Le danger pour les enfants non avertis est donc permanent. L'association e-enfance prend des mesures pratiques pour contrer ce fléau qui peut être évité par des mesures simples de bon sens.
 
Le site Internet fournit des conseils pratiques. Les parents peuvent y trouver les recommandations basiques, les instructions pour installer un logiciel de contrôle parental. Le site fournit également les adresses vers lesquels se tourner pour avoir des informations complémentaires.
 
A destination de ceux qui n'ont pas conscience du danger, le site de l'association propose des spots de sensibilisation. Le premier montre que sur Internet, les enfants peuvent être amenés à rechercher des informations qui sont dangereuses pour leur santé.
 
Par exemple, une adolescente raconte qu'elle se trouvait trop grosse et qu'en cherchant sur le Net, elle a découvert que la solution à son problème était de ne plus manger et de se faire vomir. Les avertissements touchent aussi au chat par SMS ou encore aux sites pédophiles.
 
L'association e-enfance a également réalisé, en collaboration avec ip-label, des tests de logiciels de contrôle parental proposés par les FAI (fournisseurs d'accès à Internet). Grâce à un accord passé avec le ministère de la Famille, les FAI membres de l'AFA (Association des fournisseurs d'accès et de services Internet) devront systématiquement intégrer un logiciel de contrôle parental à partir du mois d'avril.
 
Les résultats des tests sur les logiciels actuellement exploités (ils pourraient donc être différents en avril) sont assez variés. Le logiciel d'AOL arrive en tête grâce à son efficacité "88 %" contre 61 % pour Alice et 68 % pour Neuf Télécom et Cegetel.
 
Pour la hotline, le temps d'installation du logiciel et la facilité du paramétrage, AOL illustre encore ses qualités avec 91 % d'efficacité. Wanadoo arrive en deuxième position avec 64 %. Neuf Télécom a la pire note avec 42 %.
 
(Atelier groupe BNP Paribas - 16/03/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas