[Convergences] L'innovation sociale naît du strict minimum

Par 03 octobre 2013
Convergences

Chercher à faire beaucoup avec peu, c'est le principe de l'innovation frugale. Mais ça va peut être devenir la devise de l'entrepreneur contemporain. En tout cas,il semble que ce soit celui du Forum Mondial Convergences 2013.

Si le Forum Mondial Convergences cherche à rappeler l'importance d'un coopération entre grands groupes et petits entrepreneurs afin de faire émerger l'innovation sociale, et ce, aussi bien dans les pays émergents que dans les pays plus matures, il reste que les « gros » moyens ne semblent pas être une priorité pour ses intervenants.

En effet, comme l'explique Navi Radjou dans l'interview ci-dessous (en anglais et publiée également sur le site de l’événement), l'innovation frugale serait clairement en marche. En effet, celle-ci, qui prône l'improvisation dans les situations d'adversité pour adresser les besoins basiques des individus, était particulièrement présente au Forum, aussi bien du point de vue des « petits entrepreneurs », que des grands groupes. Et ça, ça intéresse particulièrement l'auteur de l'ouvrage L'innovation frugale qui estime que cela peut permettre aux grandes entreprises d'apprendre aussi bien de l'entrepreneur local que des entrepreneurs sociaux et des ONG.

Mais celui-ci n'est pas le seul à encourager des méthodes plus accessibles et moins chères. En effet, ce personnage atypique qu'est Matthieu Ricard, ancien chercheur à l'institut Pasteur devenu moine bouddhiste il y a 40 ans, estime que pour que l'innovation puisse émerger il est nécessaire de rendre notre société plus altruiste. « L'altruisme est la réponse aux défis de notre temps » prêche-t-il, car pour lui c'est le seul moyen d'atteindre « un niveau supérieur de coopération ».

En d'autres termes, ces deux profils assez singuliers s'accordent sur un même point : un retour aux sources, un « back to basics » nécessaire pour que la société (et pas uniquement les entreprises) puisse continuer d'évoluer pour mieux innover. Et parfois ça a du bon !

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas