Cool-Tether préserve la batterie des mobiles hotspots Wi-Fi

Par 02 décembre 2009

Pour ne pas épuiser rapidement l'énergie des téléphones utilisés comme points d'accès Wi-Fi, le système détermine le nombre de combinés nécessaires pour transférer les données et envoie celles-ci de manière regroupée.

JoikuSoft permet déjà à un téléphone de faire office de point d'accès Wi-Fi et de partager sa connexion 3G. Le problème de cette approche, c'est qu'une telle connexion consomme beaucoup d'énergie. Ce qui épuise rapidement la batterie des smartphones. En tout cas selon les chercheurs de l'université de Californie et de Microsoft Research India, qui ont développé Cool-Tether. Pour permettre à un ordinateur d'accéder au web quand il ne dispose pas de connexion, le système transforme les smartphones qui disposent d'une connectivité mobile et ayant téléchargé son application en hotspot sans-fil à haut-débit. Le PC se connecte aux téléphones via des réseaux Wi-Fi à courte portée, et les utilisent comme s'ils étaient des routeurs sans-fil.
Utiliser le réseau pour économiser l'énergie
Jusque là, rien de nouveau. Ce qui l'est, c'est que Cool-Tether consomme entre 40 et 70 % d'énergie en moins que les solutions de hotspot Wi-Fi mobile préexistantes. Pour y parvenir, les chercheurs ont mis au point un serveur intermédiaire qui mutualise les requêtes de tous les téléphones. Pourquoi? Parce qu'à chaque fois qu'un téléphone transfère des données par Wi-Fi à l'ordinateur, il consomme en quelques secondes une importante quantité d'énergie. Et ce, même si peu de data ont été transférées, ce qui arrive quand on navigue sur des pages Internet.
La connexion est ralentie
En regroupant les requêtes, Cool-Tether utilise la capacité des smartphones du réseau non utilisés par leur propriétaire au moment de la connexion. Cela lui permet aussi d'envoyer les données par salves moins fréquentes et en s'arrangeant pour que chaque envoi contienne le plus d'informations possibles. Autre chose : au lieu d'utiliser tous les smartphones disponibles à proximité, le système calcule combien il en faut pour faire la requête. Ceci afin de ne pas épuiser inutilement l'énergie des autres appareils. Un petit bémol : le système ralentit légèrement la connexion générée par l'ensemble des smartphones.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas